La Fiesta enfile ses bottes pour aller jouer dans la boue ! Avec cette déclinaison Active, la citadine de Ford veut aller jouer avec les petits SUV et en pique tous les codes.

Et comment transformer une Ford Fiesta en petit SUV ? Il faut commencer par rehausser la hauteur de caisse, car c’est bien ça qui différencie le plus les berlines des SUV : la Fiesta Active voit donc sa hauteur progresser de 18mm. Les SUV sont aussi plus costauds que les berlines, ainsi la Fiesta Active gagne aussi en longueur, presque 3 centimètres. (28mm). Le gabarit progresse donc, mais le look compte tout autant : place au plastique ! Il faut protéger la caisse des agressions du quotidien : les rochers, les lianes, les branches d’arbres… Ou plutôt vraisemblablement les trottoirs et les poteaux des parkings. Quoi qu’il en soit, les protections ajoutés à la ligne sont multiples. Bas de caisse, arches des passages de roue, boucliers. Un tank ! Ou presque. Les barres de toit optionnelles finissent de convertir la citadine en baroudeur, visuellement parlant. Le relooking fonctionne assez bien et la Fiesta Active gagne en caractère.

A l’intérieur, par contre, peu ou pas de différences avec la Fiesta classique. Seule la sellerie spécifique trahit l’Active. La présentation est donc celle de la Fiesta, c’est propre et efficace, sans trop de fioritures. Les équipements que l’on avait plébiscité sur la Fiesta sont présents comme le régulateur de vitesse adaptatif ou la sono Bang & Olufsen. Nous avons choisi notre modèle d’essai en couleur Fox Grey et c’est une teinte très urbaine, actuelle, que l’on retrouve chez de nombreuses marques.

Côté multimédia, nous avons eu quelques mésaventures avec le GPS, mais dans un exercice assez spécifique, celui de la navigation sur un itinéraire doté de points de passages obligés – ce n’est pas l’usage typique qu’on fait d’un GPS, alors ça devrait aller pour vous. Surtout qu’il est possible de connecter son smartphone Android ou Apple au système SYNC3 et de récupérer sur l’écran l’usage de WAZE. Oui oui, WAZE pour de bon sur l’écran de la voiture, merci Ford 🙂

Et sur la route, qu’est ce que ça donne ? Nous avons essayé deux motorisations, l’EcoBoost 140ch essence ainsi que le 1.5 TDCi 120ch. S’ils sont tous les deux discret et économes, on a préféré à l’usage le petit diesel pour son couple à bas régime, l’auto était plus agréable à emmener. Dans cette déclinaison Active, on a surtout apprécié le confort de a suspension qui filtre très bien les défauts de la route. Revers de la médaille, sur les parcours sinueux, ça pompe un peu. Mais comme l’Active incite plus à la balade qu’à la course, ça se passe très bien.

Cette sympathique petite Fiesta Active a été un partenaire de promenade très agréable et ses attributs piqués aux SUV lui donne du caractère. Côté prix, ça démarre à 17.900 euros pour le 1.0 EcoBoost 85ch. Nos modèles d’essais, en finition Active Plus se trouvent entre 22 et 23.000 euros.

 


Pour en savoir plus sur la Ford Fiesta Active.