Philips a été un des premier à se lancer dans le vidéoprojecteur home cinéma facile d’installation. Comprenez par là, aucun câblage hideux que ce soit pour l’image ou le son. Après un premier modèle peu convaincant, un suivant qui a réussi à se faire remarquer, le Screeneo revient dans sa robe 3.0 et il faut avouer que les arguments sont plus que convaincants.

Aujourd’hui fabriqué et vendu par XGEM, le Screeneo 3.0 de Philips possède des atouts non négligeables. A commencer par sa robe blanche, une poignée finition métal anodisé bronze et ses haut-parleurs recouverts d’une grise métallisée du plus bel effet, qui lui donne une esthétique bien plus cosy que son prédécesseur qui ressemblait plus à une glacière, dans sa robe toute noire.

Ainsi vêtu, il est plus facile de le poser sur votre meuble TV. Même s’il est imposant, il saura se faire oublier et ressemblera plus à une enceinte hifi qu’un vidéoprojecteur, une fois éteint.

Pourquoi posé sur le meuble TV, si c’est un vidéoprojecteur, me direz vous? Tout simplement car son système de projection à focale ultra-courte vous permet de projeter des images entre 50’’ et 120? (127 cm à 3m) de diagonale, en le plaçant à seulement quelques centimètres du mur. Un exemple, à 42cm, vous avez une image de 120’’ (3 mètres) de diagonale. Si vous voulez une image plus petite, placez le à 10 cm du mur et vous passez à 50’’ (127 cm)..

Le Philips Screeneo 3.0 affiche du 1080p et intègre le système LuminAce+ qui lui permet d’avoir une image plus naturelle et nette. Son gabarit qui peut paraître imposant, est dû au système de projection qui, ici, utilise une lampe (durée de vie 10 000h). L’image qui en ressort est plus lumineuse (220 Color lumens).

Le son n’est pas en reste avec un système audio Dolby Digital 2.1, avec caisson de basse intégré, d’une puissance améliorée de 36 watts. Pour l’avoir testé, il faut avouer que c’est largement suffisant pour un salon de taille moyenne. Si vous êtes « cablophobe » et que l’idée de passer des câbles dans tous les sens pour avoir un bon son avec votre image, vous serez enchanté par le Screeneo 3.0.

Outre l’aspect vidéoprojection, le Screeneo 3.0 dispose du Bluetooth pour pairer votre smartphone et diffuser vos playlists favorites. Fonctionnant sous Android 6.0, vous avez la possibilité de caster votre smartphone à l’aide du Screen Mirroring. Pour terminer, une connexion wifi vous permet d’en faire un navigateur internet de taille géante!

Pour être honnête, fidèles au bon vieux vidéoprojecteur en fond de salle et du son 5.1 voire 7.1, nous avions du mal à recommander les premiers Sreeneo. Il faut admettre que, pour l’avoir tester rapidement en vrai et avoir vu la qualité de l’image (même dans une salle non sombre) et le son, le Screeneo relève bien la tête et est prêt à se faire une belle place dans le marché du vidéoprojecteur de salon. Le Screeneo 3.0 sera proposé en début d’année 2018 à tarif de 1790€.