Partenaire privilégié de la deuxième édition des Grandes Heures Automobiles à l’Autodrome de Linas-Monthléry le week-end dernier, Peugeot nous avait invité à venir prendre part aux réjouissances, en 308 GTi qui plus est. Et la journée a été dense !

Les Grandes Heures Automobiles c’est une jeune manifestation qui revenait à Monthléry pour la deuxième édition, avec dans ses cartons un partenaire majeur, Peugeot. Le principe de l’événement est de renouer avec la ferveur du sport auto, en permettant aux propriétaires de véhicules historiques de venir rouler sur des plateaux aussi variés que les monoplaces, les GT, les Youngtimers, les véhicules d’avant-guerre ou le rugissant plateau du Groupe B. Les spectateurs se sont déplacés en masse et plus de 15.000 personnes sont venues sur le week-end. Ce qui fait que le spectacle se passait aussi sur les parkings où l’on pouvait se promener de club en club et observer des véhicules exceptionnels et discuter avec leurs propriétaires.

Côté Peugeot, l’implication avec l’événement était réelle et le constructeur avait sorti quelques modèles mythiques du Musée de l’Aventure Peugeot. On a pu faire le tour de monuments du sport auto français avec notamment la 405 T16 Pikes Peak, la 205 Grand Raid à côté de la 2008 DKR ou encore la 205 T16 Evo1 aux côtés de la 208 T16 Pikes Peak de Sébastien Loeb.

Le spectacle n’était évidemment pas uniquement statique mais aussi sur l’Autodrome avec Davy Jeanney qui a enflammé, ou plutôt enfumé la foule en mettant à mal les gommes de sa Peugeot 208 WRX dans une démonstration digne d’un gymkhana bien célèbre.

Quand le plateau Groupe B a pris d’assaut le circuit cela a été au tour des 205 T16 de Bruno Saby et Jean-Pierre Nicolas de faire le show, grâce notamment à  l’échappement très énervé d’une des deux qui crachait littéralement des flammes… Pour le plus grand bonheur des spectateurs !

peugeot-lgha-34

Et pour un bonheur plus personnel, nous avons eu la chance de monter à bord de la 308 R HYbrid pour quelques tours de circuit aux côtés de Gaétan Desmoulins. S’il fallait vous rafraichir la mémoire, la 308 R HYbrid c’est un projet, un concept, on ne sait plus trop, mais ça fait 500ch et ça pousse fort. C’est une 308 GTi par son moteur thermique de 270ch à laquelle on a greffé deux moteurs électriques, un sur chaque essieu, pour une puissance totale de 500ch en mode overboost, ou 400ch de façon régulière. C’est dans la version de développement que nous avons pris place et le moins que l’on puisse dire, c’est que le châssis est impressionnant, tout comme la puissance de l’ensemble. Double voire triple dose de plaisir donc, par les sensations pures procurées par le bolide, mais aussi par la rareté de l’expérience et aussi par le plaisir de discuter du projet avec les équipes Peugeot. Quel engin !

Nous avons aussi assisté au dénouement du concours #MonSacréNuméro, auquel ont participé 700 possesseurs de Peugeot 205. Le principe était simple, présenter sa 205 en espérant gagner une rénovation de celle-ci à hauteur de 10.000eur dans les ateliers du Musée de l’Aventure Peugeot. Il restait 10 voitures à départager et c’est devant un jury de professionnels et de journalistes, présidé par le nouveau directeur de la marque Peugeot, Jean-Philippe Imparato, que chaque propriétaire a plaidé sa cause et présenté sa 205… Beaucoup d’émotion chez les candidats, pour une victoire finale d’une 205 Junior, une 205 Green Line et une 205 GTI 1.6L de première génération… Cerise sur le gâteau, les gagnants laissaient sur place leurs 205 pour repartir au volant de 208 Roland Garros et GTi le temps des rénovations. Belle opération à travers de laquelle on a pu être témoins de  la passion de ces candidats.

Un dernier mot et quelques photos de notre magnifique 308 GTi mi-rouge Ultimate mi-noir Perla Nera dite Coupe Franche, qui nous a accompagné tout le week-end. Une belle réussite graphique et un vrai plaisir de conduite à son volant, même dans les bouchons pour accéder au circuit de Linas-Monthléry, c’est dire. Tel Docteur Jekyll et Mister Hyde, la 308 GTi a deux personnalités, que l’on enclenche ou non le mode Sport. Et qu’on aille chercher un peu les tours… Ses 270ch répondent présent et sa boite 6 rapports est un bonheur à manier. La rencontre a été très – trop – rapide, mais nul doute que l’on vous reparlera prochainement de cette petite bombe made in Peugeot Sport…

Voilà ce que l’on pouvait vous raconter de cette belle journée du côté des Grandes Heures Automobiles à Linas-Monthléry. De belles rencontres et des voitures mythiques, de l’adrénaline et de l’émotion, un concentré de ce que l’on aime dans l’automobile… 


Un grand merci aux équipes de Peugeot pour leur disponibilité et leur gentillesse tout au long de cette belle journée. 

 

W3SH recommande les supports voiture suivant :