Durant le PlayStation Meeting on s’attendait à découvrir une voire deux nouvelles consoles PS4. Pour ce qui est de la quantité, on a été servi, car c’est bien deux PlayStation 4 qui ont été dévoilées (ainsi que quelques accessoires). Mais au niveau de la qualité et des performances, le joueur que nous sommes est-il satisfait. Pas si sûr …


Tout d’abord c’est la PS4 Slim qui a fait son apparition. A vrai pas beaucoup de surprise car cette PS4 plus fine et plus légère avait déjà fuité sur le net il y a quelques jours. On a quand même appris qu’elle sortira le 16 septembre et qu’elle coutera 299,99€ soit 100€ de moins que le modèle actuel. Au niveau des fonctionnalités peu d’évolutions même si ce modèle de la série CUH-2000 sera livré avec une nouvelle manette Dualshock 4. L’évolution de cette dernière se limitant à des gâchettes différentes et à la lumière visible sur le haut du pavé tactile. Espérons que les plastiques des pads s’abiment moins vite après quelques parties de Street Fighter V ou Overwatch.

La PS4 Slim est vouée à remplacer la version actuelle et sera idéal pour ceux qui n’en disposent pas encore (même si 40 millions de PS4 ont déjà été vendues). Par contre on regrettera que le disque dur ne soit pas d’1To car on sait à quel point le disque de 500Go livré ici se remplira vite.

L’autre modèle attendu était une version PS4 NEO ou PS4K mais finalement celui présenté se nomme PS4 Pro (modèle CUH-7000). Drôle de nom pour une console destiné à des joueurs qui jouent lors de leurs temps libre et non pas comme profession. Certes cette PS4 Pro est plus puissante (2 fois que la PS4 d’origine) mais elle n’intègre pas de de Blu-ray 4K (contrairement à la XBOX One S disponible depuis cet été). Elle sera néanmoins capable de lire du contenu vidéo en 4k UHD et de joueur à des jeux dans cette même définition via de l’upscaling (donc pas en natif) mais encore faut-il être équipé d’une TV 4K. J’y pense les jeux présenté au dernier E3 ne tournaient-ils pas sur une PS4 Pro ? Certains se sont posés la question en voyant le rendu vraiment excellent de jeux comme God of War 4 ou Horizon : Zero Dawn. A suivre…

Annoncée à 399,99€ cette PS4 Pro est attendue pour le 10 novembre soit à peine dans deux mois alors que sa concurrente directe (Projet Scorpio de Microsoft) n’est pas attendue de si tôt.
Cette PS4 Pro tout comme les versions Slim et Fat (celle de 2013) seront compatible HDR. Une mise à jour arrive d’ailleurs très bientôt pour que les trois PS4 du parc Playstation soient compatibles.
Globalement cette Playstation 4 Pro laisse une impression bizarre. On se demande si elle n’a pas été annoncée trop vite (pour concurrencer Microsoft ?) car au-delà du nom qui sonne comme un iPad Pro d’Apple elle a des caractéristiques étonnantes. On a droit à deux fois plus de puissance que sur la PS4 originelle ce qui est bien mais le besoin de compatibilité pour toutes les pS4 va brider les jeux. Rassurez-vous les détenteurs de PS4 Pro vont pouvoir choisir de passer en 60 images secondes ou d’avoir plus de profondeur de champs (si le jeu le permet) mais pas de jeux spécifiques à la PS4 Pro. J’ai peur que la PS4 Pro ressemble à ces évolutions sans succès qui sont sorties entre deux générations de console. Rappelez-vous des échecs commerciaux de la 32X de le Megadrive (apport de plus de puissance) ou du Méga CD (apport de plus de stockage).


Quoiqu’il en soit, ceux qui ont déjà une PS4 seront réticents à la changer pour la Pro mais ceux qui hésitaient encore préfèreront la Pro à la Slim qui n’est « que » 100€ de moins (et deux fois moins puissante). Des choix difficiles à comprendre de la part de Playstation qui place le joueur au centre de sa stratégie depuis le début. A moins que la PS4 Pro ne soit l’arme ultime pour s’immerger dans le monde virtuel du PS VR.

Cette drôle d’impression sur le PS4 Pro ne doit pas nous faire oublier les nouveaux accessoires qui ont été annoncés à savoir une nouvelle PS Camera (59€), un nouveau casque audio (179€) et un support vertical (19€) pour les nouvelles PS4.

Gouaig