Sorti à temps pour les JO qui viennent de se terminer, Mario et Sonic aux JO de Rio 2016 reste idéal pour prolonger les épreuves sportives jusqu’aux JO de Tokyo de 2020. On a d’ailleurs pu voir le premier ministre Japonais Shinzo Abe arriver en mode « Mario » lors de la cérémonie de clôture du 21/08.

https://youtu.be/FbcaCzHCi7g

Mario et Sonic aux JO de Rio 2016 sonne un peu comme le jeu des JO qui arrive tous les deux ans, alternant les jeux d’été et ceux d’hiver. Cette édition 2016 arrive avec quelques nouveautés comme le rugby à 7 ou des modes de jeux différents. Voyons voir si ce jeu sous licence officielle des JO de Rio vaut le détour (par le brésil).

Sorti récemment sur 3DS, Mario et Sonic aux JO de Rio 2016 est aussi disponible sur Wii U en version boite ici ou en version numérique ici à un prix inférieur à 40€. Les plus anciens joueurs seront toujours surpris de voir Sonic et Mario dans un même jeu vidéo alors que ce sont les mascottes de deux marques historiquement opposées (SEGA et Nintendo) mais les évolutions du marché sont ainsi. Ne boudons pas notre plaisir de retrouver les deux comparses pour une série de nouvelles mini épreuves qui reprennent en partie celles des JO. En partie car non seulement il n’y a pas tous les épreuves des JO mais que les règles ont été un peu adaptées afin de rendre tout cela le plus fun possible. En voici la bande annonce :

Fraîchement débarqué (mais avec le soleil) sur la page de Copacabana, votre Mii affronte Mario et Sonic (mais aussi bien d’autres) pour s’essayer, via un entrainement/tutoriel, à 14 mini jeux ce qui est peu si on considère la pléthore d’épreuves des JO mais ne boudons pas notre plaisir de retrouver Mario ET Sonic.

Les épreuves n’utilisent pas les mouvements de la Wiimote comme dans d’anciens opus. Ici il faudra cliquer frénétiquement sur les boutons pour accélérer ce qui est plutôt dommage. De son côté de Game pas de la Wii U servira bien d’écran pour jouer sans la TV mais n’apporte pas de contrôle supplémentaire au joueur. Vu comme ça, ces JO de Mario et Sonic 2016 ont l’air moins fun que d’habitude mais voyons ca de plus près.

Au menu de Mario et Sonic au JO de Rio 2016 nous avons :

  • Course de 100m
  • Relais 4×100 m
  • Triple saut
  • Foot (Mario Soccer ?)
  • Rugby
  • Beach Volley
  • BMX
  • 100m nage libre
  • Boxe (punch out ?)
  • Sports équestres
  • Gymnastique (GRS ?)
  • Lancer de javelot
  • Tir à l’arc (le couple Wiimote + Nunchuk aurait fait des ravages)
  • Tennis de table (l’utilisation des gestes de la Wiimote aurait été top !)

Ainsi on a un échantillon intéressant des épreuves présentes aux JO de Rio mais la présence du Golf (calqué sur le jeu Mario Golf) aurait été la bienvenue (nouveauté 2016 oblige). Il faut tout même penser que Nintendo ne souhaite pas faire de l’ombre aux jeux spécifiques en les intégrant dans un jeu Mario et Sonic. C’est pourquoi le foot et autres restent assez basiques mais faciles d’accès du coup.

Les épreuves sont quasiment les même que sur 3DS mais avec quelques ajustements dans le contrôle ou le déroulement. Le rugby à sept par exemple est une exclusivité de la Wii U. Il y en a pour tous les gouts avec du sport de vitesse mais aussi de précision comme le tir à l’arc. Globalement la prise en main de Mario et Sonic aux JO de Rio 2016 est résolument arcade avec une prise en main rapide et des jeux assez courts. Vous pouvez d’ores et déjà préparer vos manettes car il faudra souvent cliquer rapidement sur les boutons pour remplir une jauge de puissance. Une fois cette dernière remplie vous pourrez libérer la puissance pour des finish qui sont quelque fois délirants et qui dépasse la réalité. En effet, nous ne sommes pas face à un jeu de simulation mais plutôt qui mime la réalité pour s’amuser. J’en veux pour exemple le style graphique est assez « cartoon » un peu dans le style des derniers Mario sur Wii U ou plus récemment de Mario Tennis (dont le test est disponible ici).

Ceux qui connaissent les jeux « Mario et Sonic aux JO » espèrent retrouver les épreuves Rêves et c’est bel et bien le cas. Néanmoins il n’y a que 3 épreuves qui sont disponibles dans ce monde-là à savoir le rugby, le foot et le Volley Ball. Ce mode de jeu détourne un peu les règles d’origines pour devenir une sorte d’affrontement de pouvoir ou l’objectif est de jouer des mauvais coups à l’adversaire. En marquant des points vous validerez les ces méfaits et peut être l’emporter au final. Ce mode de jeu est vraiment fun et mérite le détour mais on regrette que seulement trois épreuves soient disponibles ainsi.

Le début de partie est assez déroutant car seul le jeu libre est accessible mais les autres modes seront débloqués par la suite. Malgré tout il y a de quoi faire dans Mario et Sonic aux JO de Rio 2016 car ce mode libre permet de participer au tournois Mii, une sorte de mode Solo qui balaie toutes les épreuves et vous faire engranger un max de récompenses (épreuves suivantes, tenues, chapeaux etc.). Entre chaque épreuve vous pourrez vous promener sur la plage de sable chaud (en laissant vos traces de pas au passage) pour croiser des Mii de toutes les nations (gérés pas la console) qui vous en diront plus sur leurs pays respectifs. Un petit volet culture qui fait toujours du bien en cette période de vacances.

Pour en finir avec les modes de jeux, parlons du Choc des héros, une sorte de tournoi ou s’affronte la Team Mario et la Team Sonic. Choisissez votre camp et c’est parti pour une succession de 10 mini jeux pour tenter d’éliminer le capitaine adverse. L’idée est assez originale et l’enchainement des épreuves sympa. Malgré ces modes de jeux on reste un peu sur notre faim et ce n’est pas le style graphique qui va faire oublier ces petites lacunes. En effet on ne voit pas trop d’évolution au fil des jeux Mario et Sonic aux JO et c’est dommage. Le style reste tout de même joli et agréable à l’œil mais la Wii U est capable de bien mieux, il suffit de voir le prochain Zelda dont je vous parlais ici.

Il n’en reste pas moins que s’il ne fallait retenir qu’un mode jeu, ce sera le multi joueur local (car pas de multi par internet). On peut affronter le fantôme d’autres joueurs du monde entier mais cette interaction en ligne est assez limitée et aléatoire en fonction de son niveau (pas de choix des amis). A quatre sur la console vous voilà partis pour des séances de mini jeux ou l’affrontement est toujours fun.

Globalement on s’y retrouve mais des fois les butons à utiliser sont un peu déroutants. Rassurez-vous on s’en sort J Au fil des épreuves vous obtiendrez des cartes astuces qui vous donnerons des conseils bienvenus mais qu’on aurait aimé avoir au début. Enfin, il n’en reste pas moins que pour accélérer c’est toujours en appuyant très vite sur les boutons qu’on avance. On a l’habitude avec les jeux de sport depuis Track & Field sur NES mais vos petits doigts devront se préparer.

Pour terminer, Mario et Sonic aux JO de Rio 2016 contient pas mal de challenge et de multiples choses à débloquer (modes, tenues, Amiibo, tournois etc…). Il y a même des fois des chars qui passe vers la plage qui vous offre des défis spéciaux tout comme des opposants qui vous défient dans des épreuves de leur choix.

Un dernier mot sur les Amiibo que vous pourrez utiliser apres avoir bien pris en mains le jeu. Vos figurines vous donneront des pieces et des anneaux bonus. Les Amiibo de Mario et Sonic de leur coté vous donnera la Ligue du même nom.

Vous l’avez compris, Mario et Sonic aux JO de Rio 2016 est un jeu convaincant mais pas parfait. Il regroupe des tas de petits jeux qui ne necessite pas lontemps à faire. Le challenge est faible au début mais peut etre augmenté. Il faut juste aimer cet univers propre à Nintendo ces temps-ci avec un style graphique qui tend vers le dessin animé. Mario et Sonic aux JO de Rio 2016 ne délivre tout son potentiel qu’à plusieurs à la maison même si ça affecte un peu le rendu graphique. L’ensemble reste tout de même mignon (Kawaii) et vous permettra de vous amuser jusqu’aux prochains JO d’été à Tokyo justement ! Ce n’est pas pour rien que le premier ministre japonais s’est transformé en Mario pour la cérémonie de clôture des JO de Rio 😉

Note globale de Mario et Sonic au JO de Rio 2016 : 14/20

J’ai aimé J’ai moins aimé
–          Graphismes colorés et agréables …

–          Durée de jeu

–          Multijoueur sur tous les jeux …

–          Fun à plusieurs …

–          Prise en main facile

–          Joli effet sur le sable

–          Licence officielle JO Rio

–          Le nombre de mode de jeux

–          … mais un peu trop simplistes

–          Nombre d’épreuves un peu juste

–          … en local seulement

–          … un peu moins en solo

–          Ecran séparé obligatoire à deux

–          Finish des courses un peu faussé

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pa sà consulter le site officiel du jeu sous ce lien.

@gouaig