Le nouvel ASUS Zenbook UX305 est arrivé à la rédaction pour quelques jours. Plutôt que d’écrire un test classique, on l’a embarqué sur un déplacement pas facile sous le soleil des Canaries pour vous livrer nos impressions sur son usage pendant un reportage. PNC aux portes, armement des toboggans, vérification de la porte opposée… Décollage.

Le Zenbook UX305 est un 13 pouces ultra-compact et léger de la gamme Ultrabook d’Asus. C’est un peu le Macbook Air des PC. Equipé d’un processeur mobile très peu gourmand en énergie d’Intel il se passe de ventilateur : il est 100% silencieux. Et comme il n’a pas de disque dur mais un SSD, bien moins fragile, il est en plus parfaitement adapté pour le voyage. Ca tombe bien.

Avant de partir pour l’aéroport, nous avons fait rapidement connaissance avec notre machine pour l’équiper du minimum vital pour travailler et se divertir en voyage : pas besoin d’installer Microsoft Office, une licence de 365 est livrée avec : on n’a eu qu’à se connecter pour récupérer notre environnement de travail. Pareil pour les applications Adobe Photoshop et Lightroom pour traiter nos photos, merci le Creative Cloud. Un petit tour sur le Windows Store pour charger quelques apps indispensables et l’on est prêt à embarquer.

Asus UX305-20
Dans les pires conditions de travail, le Zenbook se révèle un excellent compagnon.

Avant même de l’utiliser, l’UX305 est une machine très agréable à regarder. Tout en alu brossé sombre, sa finition est exemplaire. Tous les matériaux annoncent une belle qualité et les regards se portent sur lui. La machine est très élégante, le finish de la coque est premium. Donc agréable à regarder, mais aussi à transporter. 1,2kg sur la balance, suffisamment fin pour être glissé dans n’importe quel sac ou sacoche, on oublierait presque de le sortir au moment de passer les contrôles de sécurité à l’aéroport. En attendant l’embarquement, on transfère quelques séries depuis un disque externe pour ne pas avoir à le faire une fois installé dans l’avion. Grâce au SSD, le PC démarre en quelques secondes à froid comme en sortie de veille, c’est véritablement appréciable. Les ports USB 3.0 sont au nombre de 3, ce qui est bien plus qu’il n’en faut sur un ultra-portable, on apprécie. Celui qui se situe sur la tranche droite est pourvu de la techno ASUS USB Charger+ ce qui permet de l’utiliser, même éteint, pour recharger en USB son smartphone par exemple : simple et efficace.

Dans l’avion vers Les Canaries, la place sur la tablette est tout juste suffisante pour que l’on puisse ouvrir l’ordi devant nous, mais que ne ferait-on pas pour regarder quelques épisodes de nos séries préférées. Si chez ASUS ils ne peuvent rien faire pour l’espacement entre les rangées de sièges en éco, en revanche avoir mis un écran mat sur le UX305 se révèle être une excellente idée. L’image est peut-être moins sexy que sur un écran brillant dans des conditions parfaites, mais au jour le jour et encore plus en déplacement, c’est plaisant de pouvoir profiter de la machine même quand on est mal placé par rapport à la lumière.

L’autonomie constatée avec une utilisation gourmande (visionnage vidéo ou retouche photo, luminosité au maximum) atteint 6 bonnes heures. On doit même pouvoir atteindre les 7 heures en faisant un peu attention. Un mot sur le chargeur secteur qui est compact et léger, bien en phase avec la philosophie de la machine. Le soleil est maintenant couché et dans la relative pénombre qui s’installe, nous nous rendons compte que le clavier est dépourvu de rétro-éclairage. Dommage, mais il faut bien faire quelques sacrifices pour pouvoir proposer la machine à un prix agressif.
De bon matin, rédaction de quelques papiers en extérieur et confirmation de la bonne tenue de l’écran mat. La résolution Full HD fait le reste, l’affichage de l’UX305 est une très bonne surprise. Pour visionner ou retoucher des photos, la machine réagit bien et le Core M permet de travailler dans de bonnes conditions. Les rendus sont un tout petit peu moins rapides, mais rien de vraiment handicapant compte tenu de la compacité de l’ASUS.

A son aise en voiture...
A son aise en voiture…

L’ASUS UX305 nous a accompagné et séduit en quelques jours. La machine est belle et bien pensée, efficace pour travailler comme pour se divertir. Et si elle n’est pas parfaite, avec un prix d’appel désormais autour de 600eur, on passe bien volontiers sur quelques petits défauts…

Asus UX305
Retour à la réalité à Paris, traitement des photos sur le Zenbook.

 
 

Billet sponsorisé par ASUS France.