A l’occasion du Salon Auto de Bruxelles, nous avons pu faire connaissance avec la nouvelle Audi Q7. Avec cette première apparition européenne c’est l’occasion de « voir en vrai » la version 2015 du grand SUV Audi et de se faire une idée plus précise de la bête.

DSC09976
Calandre et single frame revus en profondeur

La Q7 originale a maintenant 9 ans et il était grand temps de rafraichir le grand SUV. C’était d’ailleurs le dernier véhicule de la marque a ne pas encore avoir connu de nouvelle version. A la vue des premières images issues du Salon de Détroit, lors de la présentation officielle il y a quelques semaines, nous n’étions pas très fans de ce côté gros break que nous renvoyait la nouvelle Q7.

Q7-2
Nouvelle Q7, un gros break ?

Le voir devant nous à Bruxelles a bien confirmé une évolution du style général mais c’est moins choquant que ça ne l’était sur les photos. Des lignes plus droites, moins de courbes, le restylage est bien visible. A commencer par la nouvelle calandre chromée Single Frame qui donnerait presque un effet 3D et dont le dessin horizontal se démarque de l’ancienne calandre où il était justement, vertical. La calandre, plus large, est désormais intégrée dans un cadre qui s’étend jusqu’aux phares.

Nouveau Q7 2015 vs. Q7 restylé en 2009
Q7 2015 vs. Q7 restylé en 2009

Second élément marquant de la face avant, le dessin des phares. Ils s’inscrivent dans la lignée des derniers Audi sorties, comme la récente A7 restylée, promettant la signature lumineuse distinctive et si réussie des véhicules de la marque. A l’arrière, les feux sont aussi remis au goût du jour et les sorties d’échappement adoptent un style plus rectangulaire, ils sont presque aplatis. La ligne du hayon tombe plus droite là où celle du précédent Q7 était plus arrondie. C’est l’arrière de la Q7 qui donne le plus cette impression de gros break. Cette impression peut aussi se trouver renforcée par la hauteur de la caisse, qui est ajustable. Dernier détail stylistique avec les bas de portes qui sont désormais ornés de la mention quattro.

Q7
Coffre droit, nouveaux phares et sorties applaties

A l’intérieur, Audi a fait le ménage pour épurer sa planche de bord. A commencer par le tableau de bord qui héritera dans la plupart des configurations vendues, du virtual cockpit inauguré sur le dernier TT. Mais à la différence de celui-ci, un écran  central escamotable subsiste. Sur la massive console centrale domine le large levier de vitesse et au-dessus, la zone tactile pour interagir avec le système embarqué :  elle est très grande. Beaucoup plus grande (que la plus grande de tes copines). L’ambiance sonore ne sera pas en reste avec des équipements Bose voire même Bang & Olufsen sur les plus grosses configurations.

DSC09978
Tableau de bord épuré, large console centrale, aérateurs sur toute la largeur de la planche

Quelques chiffres pour terminer… Le nouveau grand SUV mesure 4cm de long et presque 2cm de large de moins que son prédécesseur alors que le poids baisse lui de 325 kg ! Cette perte de poids manifeste et les nouveaux moteurs V6 de 333ch en essence ou 272ch en diesel permettent une baisse de la consommation de 25% en moyenne… Tout en bouclant toujours le 0 à 100km/h en 6,3 secondes avec le 3.0 TDI et même en 6,1s avec le TFSI. Le meilleur pour la fin, une motorisation diesel hybride plug-in e-tron sera disponible plus tard dans l’année pour une puissance cumulée de 373ch et 700nm de couple… Le tout pour une consommation de seulement 1.7l/100 !

DSC09974
On aime cette signature lumineuse

 

Toutes les photos :

Merci à Audi France pour la découverte de la Q7 nouvelle et aux copains de MyGT pour les photos qu’il nous manquait.