C’est avec une des références du segment des SUV compact Premium que nous avons passé quelques jours, le BMX X3. Et pas n’importe quel X3, si l’on peut dire, puisque c’est le X3 xDrive 35D en finition M-Sport qui nous est confié, autrement dit, la grosse machine. Il ne reste plus qu’à se mettre en route.

IMG_0631

Le premier X3 avait été lancé en 2004, BMW étant le premier constructeur à présenter son SUV compact, surfant sur le succès de son X5. Le constructeur bavarois ne s’était pas trompé, il s’est vendu depuis près d’un million de X3. En 2010 le X3 est « restylé » comme on dit, apportant les retouches stylistiques nécessaires à un best-seller, sans oublier un habitacle encore plus confortable et pratique. Arrive 2014 et c’est déjà l’heure de discrètement remettre une nouvelle touche au SAV, Sport Activity Vehicule, même si l’acronyme n’est pas vendeur – c’est le cas de le dire – en français.

IMG_0622

Le premier élément qui frappe quand on regarde la face avant de ce X3, c’est son regard. Si l’œil s’est affiné et allongé pour rejoindre la calandre, à l’image du reste de la gamme, la pupille est, elle, toujours ronde, distillant cette signature lumineuse si distinctive. Signature Full LED au passage, un ravissement à utiliser. L’éclairage est excellent et on roule de nuit avec le même confort qu’en plein jour. Les phares s’affinent donc, pour mieux laisser le regard s’arrêter sur la calandre et le bouclier avant. Dans notre finition M-Sport, la face avant est encore plus agressive, avec ses prises d’air surdimensionnées. Impossible se méprendre, d’un seul regard, on sait qu’on a à faire à une BMW. De l’arrière les évolutions sont moins perceptibles mais le X3 toujours aussi reconnaissable. Dernier point sur l’extérieur qui permet de reconnaître à coup sûr le X3 de 2014, ses rétroviseurs qui se dotent d’un rappel de clignotant.

IMG_0630

Les légères évolutions de style renforcent le look sportif et élégant du X3, en douceur. Assez pour faire du X3 un véhicule bien dans son époque, sans pour autant aucun de risque. 4 ans après la seconde version, c’était sans doute trop tôt pour brusquer le design X3.

DSC09682

A l’intérieur, vous ne serez pas surpris d’apprendre que les finitions sont exemplaires, d’autant que la notre, de finition, M-Sport, améliore encore les choses. Inserts en aluminium, console centrale laquée viennent s’ajouter à la liste d’équipements trop longue à rappeler… On notera tout de même que le X3 hérite enfin de la dernière version ConnectedDrive avec iDrive Touch avec son pavé tactile si pratique. Si l’écran central est fixe et pas de dernière génération, il n’en demeure pas moins très fin et lisible.

DSC09669

Nous avons été séduits par la qualité et l’ergonomie de l’embarqué BMW. GPS, multimédia, connectivité avec nos smartphones, le travail d’intégration est remarquable et chose rare, l’ensemble est très facile à prendre en main. En quelques secondes on a compris le principe de navigation dans les menus, et en à peine plus de temps qu’il n’en faut pour le dire, le poste de conduite est configuré. Mention spéciale au HUD BWM, le système de vision tête haute est un modèle du genre. Clair et coloré, il s’adapte à la luminosité extérieure et passe en mode nuit dans les tunnels. Difficile de s’en passer quand on y a gouté. Les options et services sont trop nombreux pour que l’on puisse tout tester. Le X3 est doté de sa propre ligne data, donc connecté en permanence, offrant des services premium comme la conciergerie ou des services d’infos connectés via le système multimédia… De quoi faire un article à lui tout seul !

DSC09680

Sous le capot nous retrouvons le puissant 3.0L Diesel bi-turbo de 313ch qui est tout simplement le plus gros moteur de la gamme X3. Si à l’allumage du moteur, le bruit ne ravit pas les oreilles, une fois les 2 tonnes du X3 lancées, la sonorité en devient plus agréable. Et pour lancer le X3, rien de plus facile. Sa vivacité est étonnante, grâce notamment aux 630nm de couple. A bas régime comme plus haut dans les tours, le bi-turbo délivre plus de puissance qu’il n’en faut – et on ne s’en plaindra pas. Ca reste toujours étonnant de se retrouver au fond de son siège (en cuir) lors d’une franche accélération. A ce titre, le X3 xDrive 35D accélère de 0 à 100 en 5,2 secondes. Des performances de berline très sportive. La transmission intégrale xDrive et l’excellente boite automatique à 8 rapports n’y sont pas pour rien non plus.

IMG_0625

Sur la route on se délecte des performances XXL du X3, on goute au système multimédia doté d’enceintes Harman Kardon pour profiter d’un son puissant et précis et l’on teste les aides à la conduite. Le régulateur de vitesse auto-adaptatif est remarquable, aussi utile dans les bouchons en ville que sur l’autoroute. De même pour le détecteur de franchissement de ligne ou d’angle mort. La vibration dans le volant vous rappelle à l’ordre si vous oubliez le clignotant… Et vous oubliez de freiner, ce qui est un peu plus gênant, la voiture s’en chargera. Bon ça on teste toujours un peu à reculons, mais c’est toujours aussi spectaculaire ! Alors que ces technologies commencent à se démocratiser, on est toujours étonné de la facilité avec laquelle on confie l’accélérateur (et surtout le frein !) à la voiture.

IMG_0628

C’est donc un régal que de faire des kilomètres avec ce X3. Confortable et dynamique, on prend beaucoup de plaisir à accélérer, même si dès lors, il ne faut plus surveiller la consommation qui s’envole. Mode Sport et passages de vitesse aux palettes ne font pas bon ménage avec éco-conduite… Comme une évidence. Du coup, pour se donner bonne conscience et accessoirement, consommer moins, on teste le mode éco+ du X3. Vous savez, EfficientDynamics. Derrière ce slogan que BMW nous rabâche, il y a de vraies technologies.

IMG_0627

Quand ce mode éco+ est activé, tout est alors fait pour faire baisser la consommation, ça commence par le start and stop, mais il y a aussi le roulage en roue libre, par ailleurs très efficace : aidé par le GPS qui sait où l’on se trouve, le véhicule vous propose par moments de lever simplement le pied de l’accélérateur pour favoriser la roue libre. Etonnant et très pratique, cela fonctionne très bien. A quelques centaines de mètres d’un village où la vitesse est limitée à 50km/h par exemple, vous roulez à 90km/h et le système vous propose de lever le pied… En arrivant dans le village, votre vitesse est adaptée et vous avez économisé du carburant. Le véhicule est aussi doté d’un système de récupération d’énergie au freinage (oui, comme en F1) qui permet de ne plus alimenter certains systèmes électriques depuis le moteur thermique mais avec ce générateur électrique.

IMG_0626

Economies, économies… Pour matérialiser ces gains, une jauge EfficientDynamics montre les kilomètres gagnés. En 400km nous avons, dans ce mode activé les deux-tiers du temps, gagné presque 40km. 10%, c’est énorme et cela incite à jouer le jeu de la éco-conduite, même avec le plus gros des X3. Sur l’ensemble de notre essai et près de 900km, nous avons consommé autour de 9l/100 et ce sans avoir toujours conduit en faisant attention à la consommation. Pas mal du tout pour un 3.0l de 313 chevaux.

X3 couv

Elégant, dynamique, confortable, nous avons passé un excellent moment avec notre X3. Aussi efficace que pratique, on comprend mieux comment BMW a pu en écouler un million en dix ans.

Et pour finir, bien sûr, un grand merci à BMW France pour le prêt du X3 🙂

L’ensemble des photos :