Samedi soir à La Grande Halle de La Villette avait lieu la finale mondiale du Red Bull BC One, la compétition individuelle de breakdance organisée par la marque de boissons énergisantes. Après une soirée très réussie et parmi 16 B-boys très remontés, c’est finalement le Néerlandais Menno qui s’est imposé en finale face au Japonais Taisuke.

b-boys-red-bull-bc-one-finale-mondiale-2014-juges

Pour la seconde fois de son existence, la finale du BC One avait lieu à Paris, devant plus de 2000 fans de breakdance, à La Villette. Au milieu des gradins, la scène ronde des battles parait minuscule.

b-boys-red-bull-bc-one-finale-mondiale-2014-villette

Pour l’ambiance, il fallait compter sur un JoeyStarr très en forme – et en voix –  aux côtés de DJ Lean Rock, qui a passé l’année à concocter des beats exclusifs pour cette finale. Les crew hexagonaux Aktuel Force et Wanted Posse – ainsi que les Newarkais Lords of The Underground en guest surprise – ont investit le dancefloor entre les battles, réveillant un peu le public, plus spectateur que supporter.

10834913_10152557789286705_3252084903653297566_o

L’ambiance décollait sur les moves les plus spectaculaires des danseurs, mais on aurait aimé que le public soit encore plus chaud. Cela dit la plus belle standing ovation, sur fond de « révolte », a eu lieu lorsque l’excellent B-boy Cheerito a été (injustement ?) éliminé par le finaliste Taisuke. Il méritait la finale !

b-boys-red-bull-bc-one-finale-mondiale-2014-paris

Après des quarts de finale en 3 rounds qui ont vu tous les anciens gagnants être éliminés tour à tour, dont les Français et des demies sur le même modèle, c’est en 5 rounds que se jouait la finale. Le suspense a été de courte durée, Menno remportant les 3 premières manches, s’adjugeant une victoire sans contestation.

b-boy-menno-red-bull-bc-one-finale-mondiale-2014-paris

L’intégralité de l’événement était diffusé en direct chez Red Bull, vous pouvez tout revoir sur le site du BC ONE.

Et un big up aux équipes de Puma et Red Bull pour l’invitation !