Les jours raccourcissent et il fait gris. Nous sommes définitivement en novembre. Et en plus, votre vie sociale va connaitre un ralentissement certain. Vous l’avez compris, la saison de Football Manager 2015 est ouverte !

ed8c95678449a575c73d9f88ac2f3799

Comme chaque année les fans de football attendent le mois d’octobre pour voir arriver FIFA, puis novembre pour Football Manager. La célèbre simulation revient cette année avec les nouveautés qui avaient fait défaut à l’édition 2014. Nouvelle ergonomie, nouvelle gestion des profils d’entraineurs, relation avec les médias, améliorations du moteur 3D, cette fois ci, on ne pourra se plaindre du manque de nouveautés.

Le premier changement qui saute aux yeux est l’ergonomie générale qui évolue avec l’apparition d’un menu général, vertical, à gauche. Il permet d’éviter de se perdre dans le menu horizontal « comme avant » et bénéficie aussi grandement à ceux qui jouent sur des écrans aux petites diagonales. Comme votre PC portable pro. 😉

2712639-fm15_tactics_screen_1412781265

Sur la forme, le moteur de rendu 3D a beaucoup évolué lui aussi, même si les joueurs de la première heure comme moi ne sont pas vraiment sensibles à ce qui s’apparente à un détail. Je n’ai jamais passé beaucoup de temps à regarder mes matches, les pastilles qui se déplacent me suffisent bien. C’est même tendre le bâton pour se faire battre que d’accorder trop d’importance au rendu des matches, quand on voit la qualité graphique d’un FIFA ou même mieux, d’un PES 2015.

Plus important donc que les rendus de matches, la version 2015 apporte une nouvelle dimension à la psychologie de l’entraineur que vous êtes, ou que vous deviendrez. L’élaboration de votre profil d’entraineur, que vous soyez un general manager à l’anglaise ou un entraineur plus proche du terrain et des joueurs, passe par l’attribution de points aux différents critères de votre profil.

2712649-fm15_manager_style_1412781404

La gestion des conférences de presse et des relations avec les journalistes, à l’aide de questions et en définissant le ton de la réponse, participent et influent sur la renommée du coach… Et il faudra veiller à être cohérent dans le temps, sous peine de voir les foudres de la presse sportive s’abattre sur vous !

Toutes ces illustrations montrent que les nouveautés sont là, mais ne sont que la partie la plus visible de l’iceberg. La base de donnée s’est encore enrichie, notamment. Cette version 2015 est un bon cru, vous allez passer de nombreuses heures dessus !