Evénement majeur de la rentrée ciné, Samba, le nouveau film de Eric Toledano et Olivier Nakache avec Omar Sy, sort en salle mercredi prochain.

2014-09-04_12-28-52_AM6A2146_R

C’est le retour du duo Toledano/Nakache et de leur acteur presque fétiche Omar Sy au cinéma, 3 ans après les 20 millions d’entrées d’Intouchables. Samba raconte la rencontre d’un Sénégalais en France depuis 10 ans, sans-papier et d’Alice, une cadre sup’ qui se reconstruit par le bénévolat dans une association après un burn-out. C’est donc le duo Omar Sy / Charlotte Gainsbourg qui porte le film, épaulé par les seconds rôles Tahar Rahim et Izia Higelin.

2014-09-09_17-50-20_AM6A6131

Le scénario s’inspire du livre de Delphine Coulin, Samba pour la France, mais les réalisateurs ont ajouté le personnage d’Alice qui n’était pas dans le livre. Dès lors, plus d’une comédie sociale sur le combat quotidien d’un sans-papier, le thème du film s’élargit avec l’histoire d’Alice, vers quelque chose comme le rapport au travail.

Eric Toledano : D’un côté, Samba, un travailleur clandestin qui a quitté son pays et cherche à régulariser sa situation pour honorer la promesse d’emploi qu’il a décrochée ; de l’autre, Alice, cadre supérieure qui a tout pour être heureuse, mais souffre de surmenage qui a débouché sur un pétage de plomb. Ils considèrent tous les deux le travail comme la valeur suprême mais, en se rencontrant, ils vont découvrir de nouveaux horizons, et tenter de se frayer un autre chemin vers le bonheur que celui imposé par le monde du travail et la réussite sociale.

Faire un film grand public avec des thèmes comme le combat des sans-papiers ou le surmenage au bureau n’est pas chose aisée, surtout après un succès populaire historique comme Intouchables. Samba est pourtant un film agréable plein de bons sentiments dans lequel la belle bande d’acteurs, emmenée par une nouvelle prestation d’Omar Sy, prend un plaisir communicatif. Et c’est à voir à partir de mercredi 15.