De nombreuses mascottes en peluches vont devoir tirer leur révérence et ranger leur costume au placard au Japon. Si jusqu’à présent c’était une pratique de communication courante au pays du soleil levant, il a été dévoilé qu’il y avait eu un abus de l’utilisation de ces déguisements tailles réelles souvent utilisés pour des campagnes . En effet une étude du ministère japonais des finances a démontré que de nombreuses mascottes n’avaient pas de raison d’être valables et que le public ne savaient pas à quoi elles servaient. Selon ce rapport de nombreuses ont étés créées car d’autres avaient également vues le jour, et tout ceci à un coût trop important pour l’état nippon, puisque les costumes ont un coût élevé et ne seront utilisés que peu de fois. Même si certaines mascottes ont eu la chance de devenir un succès national et d’avoir son quart d’heure de célébrité, qui lui permettra de vendre différentes goodies à son éffigie, La différence entre le prix dépensé et les recettes obtenues ne valent pas le coup et ceci a définitivement convaincu le gourvernement d’une des région japonaise de réduire l’utilisation de ces mascottes.

000_Hkg7543305

les-mascottes-servent-a-tout-au-japon-y-compris-a-changer-l-image-10988571lzmnf_1713