La firme japonaise d’électronique Hitachi, a dévoilé cette semaine les avancements de son travail sur le robot nommé Emiew 2 (qui est en fait un acronyme anglais qui signifie « excellente mobilité et existence interactive en tant que collègue »), qui est censé pouvoir tenir une conversation très basique avec un être humain de façon plus ou moins spontanée. Dans les faits le robot reconnaît des mots-clefs dans une phrase (comme « combien ? » , ou « comment ? ») et demande ensuite confirmation à son interlocuteur. Selon les scientifiques ayant travailler sur le projet, il est par ailleurs capable de comprendre une partie des réponses dont, des signes de tête.

Une des grandes particularités d’Emiew est qu’il est également capable de raconter des histoires drôles et grâce à sa capacité de compréhension il est à même de se rendre compte que sa blague est tombée à l’eau. Si tel est le cas il pourra donc tenter de l’expliquer.

C’est ainsi que lors d’une présentation qui a eu lieu à Tokyo, les personnes présentes ont pu admirer son sens de l’humour plutôt déroutant. Ainsi lorsqu’un employé d’Hitachi lui a demandé combien il y avait de personnes dans la salle il a répondu « deux cygnes » , voyant que sa boutade n’avait pas été comprise le robot a ensuite précisé « T’as compris ? Je rigolais. Il y a environ 800 personnes dans la salle ». Les concepteurs de ce petit être avouent par ailleurs que son humour laisse à désirer.

Néanmoins ce qui est vraiment intéressant c’est qu’il puisse plus ou moins assimiler ce qu’il se passe autour de lui. De toute façon l’objectif de ce robot n’est pas de remplacer les humoristes (heureusement). Il est conçu pour aider l’être humain ainsi il est capable d’accueillir et de diriger des personnes, il pourrait donc par exemple servir d’hôte à l’entrée de certaines compagnies.

emiew

emiew2