Misfit-Shine-main

La capteur Misfit Shine se différencie des autres par plusieurs points essentiels ! La Start-up californienne fait le pari de la simplicité, de la finesse mais ne tire pas un trait sur les fonctionnalités. Le Shine comptabilise le nombre de pas, de calories brulées, la distance parcourue mais pas uniquement comme vous allez pouvoir le constater dans cet article.

Comment ça fonctionne ?

Le fonctionnement est assez simple ! Les LED présentes sur le Shine indiquent deux choses :

  • L’heure (une LED fixe indique l’heure, une LED clignotante les minutes)
  • L’objectif (les LED représentent le pourcentage de votre objectif atteint)

Pour lire ces infos il suffit de tapoter deux fois sur la surface du Shine et voir apparaître douze LED, comme le cadran d’une montre.

Pour le reste, tout se passe sur votre smartphone via l’application Shine (version Iphone et Android en bêta).
A savoir que le Shine utilise le Bluetooth 4.0 LE, il est donc très peu énergivore.

Ergonomie

Le module se porte de plusieurs façons :

  • Dans un bracelet en plastique, la meilleure et la plus simple des solutions
  • Dans un Clasp, minuscule support aimanté qui permet de clipser le Shine à votre chaussure, maillot de bain, chemise, short…etc
  • Dans un bracelet en cuir, plus élégant mais plus lourd et moins pratique pour prendre sa douche 😉
  • Dans un collier pour que madame le porte comme un bijou : FBI* (*fausse bonne idée)

misfit pascal

Le Shine n’est pas beaucoup plus grand qu’une pièce d’un euro et c’est clairement le plus fin, le plus léger (9,4 grammes), le plus agréable de tous les bracelets connectés et le seul qui ne ressemble pas à un bracelet pour geek. Aussitôt au poignet, aussitôt oublié !
Le Shine fonctionne avec une pile classique de montre, il n’est donc pas nécessaire de le recharger tous les 3-4 jours comme ses concurrents. Je trouve ceci vraiment pratique, car comment suivre mon activité ou mon sommeil si je dois retirer mon bracelet pour le recharger ?
Il n’est pas fragile et est étanche, là encore le Shine se fait complètement oublier car vous pouvez le porter dans toutes les situations (jour, nuit, douche, piscine)

Prise en main / Test vidéo

L’interface sur iOS

Comme vous avez pu le voir sur la vidéo de prise en main, l’application Iphone est plutôt bien pensée et conviviale. Pour jumeler le Shine avec votre Iphone il suffit d’allumer le Bluetooth et poser le Shine sur l’écran de votre Iphone quand celui ci vous le demande lors du premier lancement. Vous configurez votre profil, poids, taille, objectif et pour le reste le Shine fait le boulot tout seul. Il se synchronise tout seul de temps en temps ou alors lorsque vous lancez l’application. Je conseille de synchroniser manuellement et donc de désactiver la synchronisation automatique, pour économiser la pile.

Vous pouvez démarrer une session en tapotant 3 fois sur le Shine, mais depuis la dernière mise à jour le Shine détecte automatiquement vos activités. C’est très agréable surtout pour le sommeil, le Shine détecte automatiquement le moment où vous allez vous glisser sous la couette et le moment où vous vous réveillez.

Vous pouvez ensuite consulter :

  • Le nombre de pas
  • Le nombre de kilomètres parcourus
  • Le nombre de calories brûlées
  • Le nombre de points : 700 points correspondent à 1 heure de marche, 20 minutes de course ou 30 minutes de natation.
  • Le classement des points de vos amis et du réseau Shine et partager ces informations.
  • Plusieurs graphiques représentant le détail de votre activité selon l’heure
  • Le détail de chacune de vos sessions d’activités (jogging, natation, vélo, sommeil)
  • Le détail de votre nuit grâce au suivi automatique de votre sommeil et un graphique détaillant celui-ci 

screen568x568 (2) screen568x568 (1) screen568x568 screen568x568 (4) screen568x568 (3)

 

 

 

 

 

 

L’interface sur Android

C’est un des mauvais points du Shine, la version Android de son application n’est pour l’instant qu’une beta qui offre beaucoup moins de possibilités comparé à la version iOS.

Vous pourrez uniquement consulter :

  • Le nombre de pas
  • Le nombre de calories brûlées
  • le nombre de kilomètres parcourus
  • le temps de sommeil
  • le temps de sommeil profond

Aucun graphique, aucune fonctionnalité sociale(amis, communauté, partage…), aucune possibilité de voir vos sessions de jogging, vélo ou autres. 🙁

La version Android fait vraiment le strict minimum, mais le fait bien, depuis la dernière mise à jour, je n’ai aucun problème de synchronisation ou de connexion.

Screenshot_2014-03-05-18-04-16 Screenshot_2014-03-05-18-04-22 Screenshot_2014-03-05-18-04-29 Screenshot_2014-03-05-18-04-36 Screenshot_2014-03-05-18-05-12

 

 

 

 

 

 

Autonomie

Une pile de montre classique (fournie dans la boîte) alimente le Shine, la fréquence d’utilisation et de synchronisation fera varier la durée de vie de cette pile. D’après Misfit celle-ci devrait durer entre 3 et 4 mois. L’avenir nous dira si ces prévisions étaient justes. Avec son design, c’est donc le point de plus appréciable du Shine , car c’est aujourd’hui le seul bracelet connecté pouvant être utilisé pendant plusieurs mois sans recharge.

Conclusion

Le Shine est le bracelet le plus agréable que j’ai testé, , il se fait oublier en moins de cinq minutes et ne ressemble pas à un jouet pour geek.
Il est étanche et explose ses concurrents au niveau de l’autonomie, il restera donc 24h/24 à votre poignet, indispensable pour suivre « réellement » son activité.

Ce qu’il manque au Shine pour être presque parfait

  1. L’application Android : Elle mérite d’être au niveau de celle d’iOS tout simplement !
  2. Des notifications : J’aimerai que mon Shine vibre lors de la réception d’appels ou SMS et me prévienne également lorsque je m’éloigne de mon smartphone
  3. Une interface web : Presque tous les concurrents ont une interface web synchronisée avec l’application mobile, curieusement absente sur le Shine ce qui ne renforce pas l’aspect communautaire qui reste un de ces points faibles. C’est pourtant grâce à ça que le Fuelband de Nike « cartonne » alors qu’il offre moins de technologies que la plupart des autres bracelets connectés.