Ce titre fait rêver non ? Nous avons eu la chance d’être invité par Audi France à prendre part à un week-end exceptionnel à Tenerife aux îles Canaries pour aller essayer les toutes nouvelles A3 Cabriolet et S3 Berline. Et bien croyez-moi, on s’est empressé de libérer nos agendas ! Cela a donc été pour nous tout autant l’occasion d’essayer les nouvelles Audi que de découvrir le très qualitatif programme myAudi.

Un bel hotel...
Un bel hotel…

Les véhicules
Nous avons eu à notre disposition 10 véhicules durant notre séjour à Tenerife. Huit Audi A3 Cabriolet et deux Audi S3 Berline. Sur les A3 on retrouvait 2 motorisations essence 1.4 TFSI 140ch et 1.8 TFSI 180ch ainsi qu’une motorisation diesel 2.0 TDI 150ch et un panaché de boites manuelles ou automatiques S-tronic. De même les finitions étaient différentes entre les véhicules pour permettre de découvrir toute la gamme. Les 2 sportives S3 étaient motorisées par un 2.0 TFSI 300ch, l’une en boite manuelle, l’autre en S-tronic 6.
Nous avons plus particulièrement profité de l’A3 Cabriolet 1.8 TFSI 180ch et la S3 S-tronic… Oui, les deux plus puissantes de la sélection. On n’est pas là non plus pour enfiler des perles. 🙂

Une partie des autos dispo.
Une partie des autos dispo.

Audi A3 Cabriolet 1.8 TFSI 180ch boite S-tronic finition Ambition Luxe
Ouf, en voilà un long titre. C’est le descriptif exact du modèle que nous avions entre les mains et sans entrer dans le détail des nombreuses options dont notre modèle était équipé, signalons tout de même l’ACC (régulateur de vitesse adaptatif), le top de l’installation GPS avec le MMI Advanced tactile ou encore l’installation Bang & Olufsen aux 14 haut-parleurs. Sans oublier les sièges chauffants, la plus belle invention de l’homme après la roue.
La première chose que l’on observe en découvrant cette nouvelle A3 Cabriolet, c’est sa ligne retravaillée, bien plus avantageuse que celle de sa devancière. Le volume tricorps rompt avec sa demie-sœur Golf Cab pour gagner en élégance et offrir une montée en gamme indéniable. On dirait vraiment une mini A5.

A l’intérieur, pas de surprise, la finition et la qualité des matériaux sont là. La planche de bord est nette, propre et pratique. Moins de boutons, toujours autant de fonctions. Les sièges sont confortables et fermes, la sellerie très belle et agréable. Rien à redire si ce n’est qu’on se retrouve surpris quand on cherche à régler la position de son siège pour se rendre compte que le réglage est…Manuel.
Cela n’entache en rien le confort des places avant et l’on est très bien installé. Malgré le gain de 18cm l’habitabilité aux places arrières ne progresse que très légèrement, mais moi, de toute façon, je m’installe devant… Enfin un mot sur l’infotainment, parfaitement intégré. Après une rapide prise en main des contrôles et de la molette tactile, c’est un plaisir à utiliser.

Avant de prendre la route, on décapote en 18 secondes chrono et s’il on est pressé, il est encore possible de passer en cabriolet sous les 50 km/h. On se rend alors compte, tardivement, que l’arceau anti-retournement a disparu, remplacer par un système équivalent bien plus discret qui ne sort de sa cache qu’en cas de problème. Assez bizarrement, nous n’avons pas poussé assez loin notre prise en main de l’auto sur ce point. Mais le gain pour la ligne est indéniable.

Une fois sur la route, place au plaisir, l’agrément de conduite est évident, l’A3 Cab se comporte comme une grande dans les nombreuses courbes du Mont Teide. Le rigidité du châssis est rassurante, les assistances ne gênent en rien le plaisir de conduire et le couple moteur/boite se prête au jeu avec bonheur. Les amateurs de grosses cylindrées y retrouveront certainement à redire mais pour ma part c’était parfait. Un vrai dynamisme très agréable. Les cheveux au vent on peut se parler sans trop subir les turbulences du vent et le cas échéant, le filet anti-remous condamne certes les places arrières mais est très efficace pour améliorer le confort quand on roule longuement décapoté.

Ainsi on pourrait dire que si de prime abord on est séduit par la nouvelle forme de l’A3 Cabriolet, les changements sont aussi nombreux sur le fond. Et c’est très positif. Appliquée mais dynamique avec l’esprit cabriolet en plus, vous aurez compris qu’on a beaucoup aimé. Si vous aimez les cabriolets et que vous avez quelques économies, les prix démarrent autour de 34000eur.

 

Pour le plaisir, la S3
Nous avons beaucoup roulé avec les differentes A3 Cabriolet durant ce magnifique week-end, mais nous avons aussi pu prendre en main la S3 Berline quelques heures… En échangeant le cabriolet contre la berline sportive, on a certes perdu la possibilité de rouler les cheveux au vent, mais on a presque doublé la puissance… En route.

Un peu de technique, le bloc 2.0 TFSI dispose d’une double injection directe et indirecte qui offre plus de performances et moins de consommations, d’après la marque. N’étant pas spécialiste, je les crois sur parole. Le moteur développe 300ch de 5 500 tr/min à 6 200 tr/min et 380 Nm de couple dès 1 800tr/min. Ca devrait le faire, comme on dit. La petite bombe abat le 0 à 100 en moins de 5 secondes… Ca pose les bases.
Rapidement, l’intérieur dispose des mêmes atouts que les A3, avec les finitions dédiées à la ligne S et des sièges plus enveloppants, plus sportifs.

On n’a qu’une envie, mettre le contact. La première impression de sportivité nous est procurée par la sonorité travaillée de l’échappement nous transporte déjà alors qu’on n’est pas encore partis. Sur la route, la puissance est toujours là sous la pédale, c’est un vrai régal à toutes les allures. Ca ronronne. Sur les petites routes qui serpentent à flanc de montagne comme sur les portions plus roulantes, on prend énormément de plaisir à bord de cette S3. Le châssis est un véritable rail (magnétique ?) et allier à un puissant freinage on se sent vraiment comme dans une berline sportive qui pourrait être bien plus grande… Du bonheur.
Vive et joueuse autant que rassurante, on a été emballé par cette nouvelle S3 Berline.

 

Le programme myAudi
Un mot sur myAudi maintenant. Comme son nom l’indique, myAudi c’est le programme de fidélisation du constructeur allemand. Et dans cette optique, Audi propose régulièrement à ses clients de participer à des événements tels que des expositions, des avant-premières, ou des concerts, événements liés à leurs centres d’intérêt et comportant toujours un petit plus exclusif de type money can’t buy comme on dit en marketing : une rencontre avec les acteurs du film, une coupe de champagne avec un chanteur en backstage…
Pour ses clients possesseurs des modèles les plus exclusifs, telles les gammes Audi S, RS ou R, le programme passe encore un cap qualitatif et prend le nom de myAudi Excellence : les clients, moyennant une participation financière, sont alors invités à des voyages, des essais, des stages de conduite, où le niveau de qualité des prestations atteint des sommets. Coup de chance, c’est à un événement de ce type que nous avons participé le week-end dernier ! C’était d’ailleurs la première fois que des « blogueurs » se joignaient aux clients pour participer à un même événement. Soyez rassurés, on a su se tenir.

 

Une destination de rêve, un temps magnifique, des véhicules sympas à essayer et de belles rencontres, que demander de plus ? Le seul problème d’un week-end pareil c’est qu’il faudra que la prochaine fois ça soit à minima aussi bien ? Pression, pression…
Je profite de cette fin d’article pour adresser des remerciements aussi sincères qu’amicaux aux clients que nous avons rencontrés à l’occasion de ce week-end. Je ne sais pas s’ils arriveront tous jusqu’à mon article dans les méandres des Internets, mais je tenais vraiment à leur rendre un petit hommage ici 🙂
Une bonne humeur et une convivialité de tous les instants qui a je crois, permis à tous de passer un excellent séjour.
Séjour mené de main de maitre par les équipes myAudi. On a vraiment pu profiter du week-end jusqu’à la toute dernière seconde sur place à Santa Cruz… Les gens concernés m’auront compris ! 🙂
Merci beaucoup myAudi… Et à la prochaine ?

Et merci à Antoine de ContreAppel pour ses photos, ses conseils, mais pas pour ses blagues… :p