Quand Samsung m’a proposé de tester son premier robot aspirateur, le NaviBot, j’ai accepté de suite! J’ai déjà un robot Paranello MultiBot à la maison et le geek en moi est toujours curieux de découvrir de nouvelles machines.

DSC03619

Le robot aspirateur est bien emballé dans un packaging soigné et complet. Une fois sorti de son carton, on peut remarqué que le robot est assez lourd. Pas moins de 4kg sur la balance. On retrouve sa station de recharge, les manuels, une télécommande (les piles sont fournies) et deux capteurs qui servent de murs virtuels. Ces appareils permettent de bloquer une pièce ou un espace pour empêcher le robot de s’y aventurer ou encore de configurer un trajet entre deux pièces. Sympa 🙂

Une des grandes nouveautés de ce robot par rapport à mon Paranello MultiBot est la présence d’une caméra sur le dessus de l’appareil. Cette caméra fait appel à la technologie Visionary Mapping Plus qui permet de dresser une carte de la surface à aspirer. Le robot suit ainsi ce trajet par quadrillage pour être sur de n’oublier aucune zone.

L’utilisation est assez simple. Je l’ai branché sur son socle de rechargement (environ 3h pour la première recharge) et une fois la batterie pleine (un affichage LED indique « FULL »), on peut commencer le nettoyage. Le robot NAVIBOT possède plusieurs programmes (8 en tout) :

– Nettoyage automatique
– Nettoyage jusqu’à épuisement de la batterie
– Nettoyage d’une zone localisée en profondeur (1.5m x 1.5m)
– Nettoyage en mode manuel (avec télécommande)
– Nettoyage automatique quotidien
– 
Nettoyage automatique programmable

Vous pouvez par exemple programmer un nettoyage tous les jours à midi ou encore jusqu’à épuisement de la batterie. Moi j’ai choisi la simplicité, j’ai testé au début le mode automatique. Dans ce mode, le robot « explore » votre appartement pendant une session et revient à la base si la batterie devient faible.

L’autonomie est d’environ 100 mns, ce qui correspond pour le robot à 150m2 de surface. Je l’ai lancé le programme automatique et quand je suis revenu dans l’après midi, le robot était bien tranquillement revenu sur son socle de rechargement. Le NAVIBOT de Samsung doit avoir un système de repérage d’obstacles beaucoup plus évolué que mon Paranello, car ce dernier se retrouvait toujours coincé derrière ma commode ou mes pieds de chaises. D’ailleurs, selon la fiche produit, le NAVIBOT possède 43 capteurs et un gyroscope, dont 10 capteurs anti-collisions.

Vraiment pas mal du tout comme produit. Pour les fainéants geek comme moi :p Par contre, le prix est un peu élevé (699€), mais vous avez quand même un véritable concentré de technologies.

[colored_box color= »yellow »]Pour ceux qui n’ont pas les moyens, ne soyez pas tristes! Votre blog w3sh vous fait gagner un exemplaire du Samsung NAVIBOT ! On est pas gentil ?[/colored_box]

Comment participer ?

C’est simple, il publier un commentaire ci-dessous et nous indiquer quel est selon vous le meilleur article du mois de juin avec le titre et le lien (celui qui vous a le plus plus). On effectuera un tirage au sort le 24 juin prochain à 12h. Bien sur, nous n’accepterons qu’un seul commentaire par participant et soyez sur que l’on vérifiera les adresses IP ;)

Bonne chance à tous!

[colored_box color=green »]Bruit de tambour…..! Le grand gagnant est Julien Rodriguez AKA JU Rod! Merci à tous pour votre participation et je vous donne rendez-vous le 1er juillet pour un autre concours à ne pas rater :)[/colored_box]

 

DSC03621

DSC03623 DSC03624 DSC03626 DSC03627 DSC03628