Si l’anglicisme cliff diving ne vous dit rien, peut-être connaissez-vous le terme de plongeon de haut vol. Et je ne vous parle pas des plongeons de Gégé de Koh-Lanta dans Splash!, ni même de la discipline olympique à 10 mètres : le haut vol, c’est plus de 2,5 fois cette hauteur, avec une plateforme à 27,5 mètres. Les plongeurs s’élancent pour une chute de près de 3 secondes pour enchainer vrilles et figures à 90 kilomètres-heure. L’entrée dans l’eau, de par la hauteur du plongeon, se fait les pieds en premier – l’impact à la surface de l’eau est tellement violent que les plongeurs s’enfoncent à peine sous l’eau, 2 à 3 mètres maximum, ce qui est moins que pour un saut olympique à 10 mètres.

Red Bull Cliff Diving

14 concurrents étaient réunis lors de l’ouverture de la saison le WE dernier à La Rochelle. Ils voulaient tous vérifier si Red Bull donne des ailes, certainement. De par sa situation en centre-ville, l’étape de La Rochelle est la plus suivie par le public, près de 50.000 personnes cette année sur le vieux port. C’est le seul site de la compétition a être aussi accessible, ceci expliquant cela.

C’est le Russe Artem Silchenko qui a remporté la première étape de la compétition 2013. Il devance les britanniques Gary Hunt, triple vainqueur du championnat, et Blake Aldridge. La prochaine étape (sur huit) aura lieu dans quelques semaines au Danemark, depuis le toit de l’opéra de Copenhague. Ca devrait encore donner quelques belles images !

Red Bull Cliff Diving

Allez jeter un oeil aux vidéos sur le site du Red Bull Cliff Diving vous ne serez pas déçu.

Et pour conclure, un grand merci aux équipes Red Bull pour leur accueil et leur disponibilité !