Annoncé pour le premier trimestre 2013, le nouveau système d’exploitation mobile de RIM, Blackberry 10, sera suivi de près ou de loin par tous les acteurs du marché (Distributeur, opérateur, consommateurs et développeurs d’application).

Cette nouvelle mouture a pour ambition de succéder à BlackBerry 7 tout en misant sur un environnement tout-tactile. La première prise en main est tout simplement étonnante : Fluide, rapide et multi-tâche, l’expérience est tout simplement rafraichissante comparé à la version précédente.

Misant tout sur son OS refondu graphiquement et résolument intuitif, Blackberry 10 sera entièrement pilotable à une main. Revue de quelques détails qui m’ont marqué :

BlackBerry Hub : Unification des données entre mail, Tweet, Post, LinkedIn, SMS, BBM, en un seul endroit. Un point fort pour tous ceux qui utilisent plusieurs réseaux sociaux et n’ont pas envie d’ouvrir plusieurs appli pour commencer à partager. Il faudrait voir comment l’application se comporte avec plusieurs milliers de contacts, mais ce « centre de gestion des contacts » semblent être une des belles nouveautés de ce BlackBerry 10.
– Le retour au menu d’accueil en glissant le doigt de bas en haut (sans pression sur un quelconque bouton)
Flow : le mutlitache sur l’écran d’accueil (jusqu’à 8 applications ouverte en même temps) directement accessible et animé (Active Frames).
– saisie du texte ultra intuitive avec un clavier prédictif intelligent qui saura reconnaitre choisir entre I’ll et Ill selon le contexte de la phrase. Et surtout offrir la possibilité de saisir en 2 langues intelligemment.
– Sortie micro-HDMI
BlackBerry Balance : intégration et verrouillage des contenus pro/perso à distance.

Enfin, puisque RIM n’a pas voulu préciser les détails concernant le hardware, (hormis que 2 smartphones minimum seront disponible à la sortie de BB10 : un tout tactile et un avec clavier physique en slide) nous sommes aller écouter aux portes des rumeurs et des ragots.

Un terminal nommé Aristo devrait être le fer de lance de cette nouvelle monture, dont voici les caractéristiques attendues :

  • Processeur SnapDragon S4 Pro APQ8064 Krait Quad-Core à 1.5 GHz
  • 2 Go de mémoire vive
  • 16 Go de stockage interne
  • écran 4,65 pouces OLED, définition de 1280 x 720 pixels
  • Gestion des réseaux GSM / WCDMA / 4G LTE, avec des variantes séparées pour les marchés américains et européens/asiatiques
  • Caméra arrière de 8 mégapixels, enregistrement vidéo 1080p à 30 images par seconde
  • Caméra frontale de 2 mégapixels
  • Wi-Fi 802.11 a/b/g/n
  • Bluetooth 4.0
  • DLNA, A-GPS
  • Ports MicroUSB et MicroHDMI
  • Puce NFC
  • Batterie 2800 mAh scellée
Du très lourd en attendant la riposte des smartphones sous Adnroid, toujours plus puissant, puisque l’Aristo ne devrait pas sortir avant fev/mars 2013.
Le gros challenge pour RIM est de proposer une plateforme d’applications conséquentes pour que les utilisateurs retrouvent l’ensemble des applications qu’ils ont l’habitude d’utiliser. Dans ce sens, l’AppWorld propose déjà 25 000 applications, et RIM ambitionne d’en proposer 100 000 lors du lancement prévue fin du premier trimestre 2013.

Nous avons hâte de mettre la main sur le premier smartphone BlackBerry équipé de BB10. Y a-t-il encore des inconditionnels de BlackBerry parmi nos lecteurs ?