Une projection. Des lumières. Des êtres étranges et des fascinations.
C’est ce qui tourne autour de A Dandypunk.

Dans sa luminescence, voici une réalisation quelques peu ressemblante au film Tron, associé à une touche de poésie…
Oui, la lumière se découvre aussi dans l’obscurité.

Pour ceux qui se demandent quelle est la musique qui accompagne cette performance :
-> edIT – Ants

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !