L’artiste qui va suivre est comme on dirait, plutôt malin. Cayetano Ferrer aime bien jouer avec les nerfs de destinataires de colis et même des passants. Non, on ne parle pas de colis piégé mais de colis camouflés. Après avoir su que le caméléon avait son pansement, il était normal de se dire qu’il y avait l’attirail « packaging » qui allait avec. La rue est une grande cour de récréation et on s’y laisse emporter volontiers.

La preuve en image :

L’art du camouflage, mais encore l’art transparent.
Saurez-vous tous les débusquer sous leur cape d’invisibilité ?