Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-François Copé ont saisie la justice et demande à l’auteur de publier 466 fois le tweet d’excuse.

Le ridicule ne tue pas pour la justice. Baptise Fluzin a reçu une citation a comparaitre pour avoir insulter les 2 personnalités publiques (« grosse sal**e » et « fils de p*** »).

La sanction : s’excuser publiquement  en publiant … 466 tweets identiques. De quoi se poser des questions sur l’utilisation des réseaux sociaux et des outils de répression.

Qu’en pensez-vous ? Est ce un problème de liberté d’expression ? Est ce excessif ou pas ?