L’artiste français Benjamin BECHET propose une série de clichés reprenant les icônes de notre enfance (et d’aujourd’hui, pour les grands enfants que nous sommes).

Dans la même trempe que la série de Disney, les clichés ré-interprètent la vie réelle des personnages au delà des la vie rêvée que notre inconscient leur attribue. A ne pas montrer à vos enfants avant qu’ils aient suffisamment de recule pour comprendre. En revanche, si ils ne croient déjà plus au père noël, ils peuvent déjà lire l’article…

La mode actuelle est à la remise en cause des héros de notre enfance. Avec les princesses, les super-héros et même Hello Kitty… Je suis Winnie L’Ourson est un projet photo critique.

« Construction historique et culturelle, l’identité, comme nous l’enseigne les anthropologues, est fluide, multiple, ouverte et contextuelle. Chacun de nous peux en posséder plusieurs jusqu’à l’infini : une, aucune et cent mille pour citer Pirandello. Mais l’identité est avant tout relationnelle : la définition du Nous passe toujours par la négation de l’Autre ». dira le site de Benjamin BECHET.

Nous sommes totalement d’accord avec lui.