C’est le truc le plus dégueulasse que vous verrez aujourd’hui, et ça vous donnera envie de jeter un coup d’oeil à vos ongles des pieds, pour vérifier qu’ils n’ont pas trop poussé.

Cette femme surnommé Ayanna, a 54 ans et refuse catégoriquement de se couper les ongles (elle les appellent … mes bébés). J’aime beaucoup les ongles de geek, mais là, ça dépasse l’ententement…

Il faut une sacrée logistique pour ne pas les casser (voir la photo de la basket) et surtout ça doit faire extrêmement mal lorsque quelqu’un vous marche sur le pied… Je n’ose même pas imaginer.