La menace Fantome est disponible dans les salles de cinéma, en version 3D depuis ce mercredi.

Si les fans (dont je fais parti) vont se précipiter dans les salles pour revoir ce film qu’en est-il des autres et surtout, a qui s’adresse le film ?

Accompagné d’une campagne de promotion Quick, Georges Lucas nous fait le coup du « une nouvelle version au cinéma » mais le spectateur ne s’y retrouve plus. En effet, même si je me suis amusé à aller au cinéma voir le film, une bonne partie des spectateurs sont sortis déçus.

En parlant un peu avec les fans de Star Wars, je comprends les attentes des aficionados. En effet, la plupart du temps (89%), les lunettes sont simplement inutiles. Seuls quelques effets 3D sont perceptibles, et aucun de façon extraordianaire. Pourtant le film ne promet pas plus que ce qu’il est. Les fans ont extrapolés un perfectionnisme qui n’a pas lieu d’être. Peut-être qu’un jour, il faudra créé un indice dans la notation des films 3D, de 1 à 5, il permettrait de mesurer le niveau de profondeur apporté par la 3D dans les films. Si 5 est la note maximale, Star Wars La menace Fantome 3D aurait une note de 1.

Voilà pourquoi les fans de Star Wars se sentent « volés » par le film.

Les spectateurs ravis :
– ceux n’ayant jamais vu le film.
– les fans de Star Wars en format grand écran Cinéma.
– Les possesseurs de carte illimité.

Les spectateurs décus :
– Amateurs de 3D explosives
– Ceux qui s’attendent à voir un nouveau film (et de nouvelles scènes)