Comme annoncé par nos sources, le Nikon D800 a été dévoilé par les équipes de Nikon.

Proposé à 2899 euros nu, ce fer de lance de Nikon est un croisement musclé entre un D700 et un D4 (qui reste tous les 2 au catalogue de la marque) et devrait faire des heureux parmi les amis photographes qui nous lisent. Equipé d’un tout nouveau capteur de 36 millions de pixels en plein format et d’une sensibilité pouvant monter jusqu’à 25 600 ISO, le D800 relance donc la course aux appareils reflex pros/amateurs fortunés et est une belle réponse au Canon 5D Mark II sorti … 3 ans plus tôt.

Cet appareil ne manque toutefois pas d’atout : Avec ses 51 point d’autofocus, vos photos seront plus que nettes. La présence de sorties HDMI (Vidéo FullHD 1080p de 30 minutes sans compression) et USB 3.0 offrent des possibilités intéressantes à l’appareil. Enfin, un mode Timelapse automatique (il suffit de paramètrer le nombre de photo, l’écart entre chaque photo) ouvre la voie aux créations très à la mode. Vous aurez d’ailleurs le choix d’enregistrer les photos en Jpeg ou en une vidéo déjà montée. On regrette presque l’écran LCD de « seulement » 3 pouces 921 000 pixels.

Ajoutez un port SD card et un slot CF et vous aurez le meilleur rapport Prix/Technique/Performance actuel. Et notez qu’un format DX est disponible sur en plus du plein format. Génial.

Commencez à économiser pour sa sortie le 22 mars.

Une version Nikon D800E est disponible pour les fans de capteur sans filtre anti-moiré. Disponible le 12 avril pour 3200 euros.