Apple tenait une conférence sur son désir de voir l’iPad prendre la place des livres scolaires. 1,5 millions d’iPad ont déjà été vendus dans les lycées américains.

Même si l’évènement est relayé par la presse, cette conférence n’a pas eu d’impact mondiale. Explications :

iBook2, d’abord pour l’enseignement Américain. 

L’annonce d’iBook2, plateforme de téléchargement de livres scolaire à 14,99$ maximum peut avoir un impact (les livres scolaire coûtent entre 50 et 75$).
L’annonce ne concerne que les Etats-Unis puisque les éditeurs sous contrat sont inconnus en France (McGraw-Hill, Pearson soit 90% des ventes de manuels scolaire aux US). Il faudra donc attendre qu’Apple signe avec les éditeurs français (Hachette et consort) et européens pour que iBook2 soit impactant en France.
Exercices interactifs, modèles d’animation en 3D, vidéos intégrées, recherche et annotation, des dizaines de kilos en moins dans un cartable.

iBook Author, créer des livres en toute autonomie.

La deuxième annonce est aussi intéressante : iBook Author permet de créer en quelques glisser déposer des livres complets avec animation, vidéos, 3D et des dictionnaires intégrés. Disponible sous Mac OS en téléchargement gratuit, Apple invite par ce biais les professeurs a créé eux-même des cours interactifs, tout en les incitant à passer sous Mac. Intelligent.

Mais la question qui se pose est plutôt de l’ordre de : iBook Author sera t-il utilisé suffisamment pour faire l’unanimité?

Fracture technologique : 

Beaucoup de technocrates pensent que cela va créer une fracture dans l’éducation. Entre les lycées riches et ceux moins riches. Entre les lycéens qui pourront s’offrir un iPad (et auront un sac à dos moins lourd) et les lycéens pauvres qui resteront avec des livres physiques (et un dos en compote) Moi je pense que l’iPad (ou n’importe quelle tablette) peut permettre l’accès à la technologie et à l’enseignement, qu’on peut innover avec une nouvelle façon d’enseigner, moins ennuyante, et plus interactive.

Et vous, vous en pensez quoi ? Avancé technologique ou simple apparat commercial?