Ça y est, je pose enfin mes valises en France, après des vacances de 2 mois en Asie (Chine, Hong Kong notemment)

Je vous ai ramené des tonnes de souvenirs, de photos et d’anecdotes de Geek que je distillerai au fur et à mesure. Le temps de trier et classer les infos et les captures vidéos.

J’espère que w3sh ne vous a pas (trop) manqué. Retour sur un mois de surf, sous contrôle.

1/ La Chine, véritable censure numérique.

Pour vous mon souvenir de Chine, je peux vous dire qu’une seule chose : la censure en Chine est totale. Facebook et Youtube sont censurés (impossible d’y aller sans bidouiller un proxy qui souvent ne donne pas un accès complet aux sites).

Les cybercafés ne sont pas légions, et nécessitent tous un login par une carte d’identité Chinoise pour pouvoir avoir un accès. D’ailleurs pour anecdote. J’ai donc utilisé la carte d’identité d’un habitant de Shanghaï pour surfer. Figurez-vous que c’est lui qui devait taper sur le clavier. Apres 10 minutes de négociations, j’ai pu faire comprendre aux gérants que j’avais des choses confidentiels et que je ne voulais pas révéler mes mots de passe. La solution, un membre du partie planté derrière moi, qui matte ce que je tape et si je vais pas faire un commentaire sur un article underground dénonçant la Chine, la censure ou un quelconque drame local.

Heureusement pour moi, je vais checker un mail sur yahoo. Je télécharge mon fichier, et va sur gmail. Et c’est la que les ennuies commencent. Tout d’abord, il faut que vous le sachiez, Gmail n’est pas accessible à toutes les heures, ni sur tous les ordinateurs. Si vous donnez une adresse Gmail à un chinois pour recevoir un mail, celui-ci vous demandera systématiquement si vous n’avez pas un autre mail, au cas où. Je vois mon chaperon foncer les sourcils et plisser ses petits yeux. Je devine que le site est aussi sur la liste noire des sites à éviter dans un cyber.

Apres 20 minutes de surf, je décide de partir. Je me déconnecte, me lève et va payer. Grâce à ma vue supersonic, je m’aperçois que le gérant du cybercafé, a un logiciel permettant, non seulement de voir ce qui se passe sur l’ensemble des PC de son cyber, mais qu’il a aussi accès aux données Login/MDP via un logiciel espion. Bienvenue en Chine!

2/ Hong Kong, Enfin libre. 

Dès que vous posez le pied à Hong Kong (au mètre près en passant la frontière) vous êtes libre. Welcome Facebook, mail, surf à gogo. La place économique la plus libérale du monde est en revanche un véritable parc d’attraction et shopping center pour le monde entier. Pour vous donner une idée des tarifs pratiqués à Hong Hong sur une carte prépayée, la connexion internet coûte :

– 8 HKD soit 0,7€ / heure
– 24 HKD soit 2€ / jour (3€ chez SFR)
– 78 HKD soit 7€ / semaine  (10€ chez SFR)

L’iPhone 4s étant sortie le 15 novembre à Hong Kong, les honkongais se sont rués dans les magasins pour l’acquérir (rupture de stock en 15 miniutes). Petite revue niveau tarif :

– iPhone 4S : gratuit si engagement sur 24 mois (199 euros minumum en France) – Hors abonnement 488 euros (le moins chère au monde, suivi de près par Singapour 498 euros)
– Forfait : à partir de 30 euros par mois (engagement sur 24 mois comme en France)

Si vous êtes de passage à Hong Kong, sachez que l’électronique reste très bon marché avec des prix 25 à 40% moins chère qu’en France.

Allez, place aux autres news, on a pas mal de retard à rattraper niveau LOL et GEEKERIES en tout genre…