Alors que Tron a été annoncé comme LE film à ne pas manquer par tous les médias (depuis les journaux télévisés jusqu’aux magazines, en passant par tous les sites Web), les spectateurs ne se sont pas précipités dans les salles obscures, le démarrage est encourageant mais assez décevant.

Le box office français du 9 février au 15 février :

Titre Sem. Entrées France Cumul France Copies France
1. Rien à déclarer 2 1 779 974 4 676 347 1 036
2. Black Swan 1 714 315 714 315 300
3. Le Discours d’un roi 2 508 512 1 002 673 383
4. Tron l’héritage 1 475 032 475 032 569
5. Animaux et Cie 1 218 189 218 189 502
6. Au-delà 4 186 768 1 715 477 537
7. Les Chemins de la liberté 3 146 318 735 138 484
8. Yogi l’ours 1 76 886 76 886 370
9. Le Fils à Jo 5 72 881 1 130 662 452
10. Arrietty le petit monde des chapardeurs 5 69 769 649 133 162

Battu à plate couture, en France, par la bande de Poolevorde et au coude à coude avec le duo Discours du roi/Black Swan, Tron L’héritage a du mal à se placer. Mais je suis sûr qu’il triomphera dans la durée… pari tenu!

Box office américain du 11 février

Titre Sem. Recettes Cumul Distributeur
1. Le Mytho – Just Go With It 1 $30,514,732 $30,514,732 Columbia Pictures
2. Justin Bieber: Never Say Never 1 $29,514,054 $30,256,601 Paramount Pictures
3. Gnomeo et Juliette 1 $25,356,909 $25,356,909 Buena Vista Pictures
4. L’Aigle de la Neuvième Légion 1 $8,684,464 $8,684,464 Focus Features
5. The Roommate 2 $8,126,025 $25,778,926 Screen Gems Inc.
6. Le Discours d’un roi 12 $7,230,790 $93,675,761 The Weinstein Company
7. Sex Friends 4 $5,810,291 $60,031,078 Paramount Pictures
8. Sanctum 1 $5,661,705 $18,035,075
9. True Grit 8 $3,785,344 $160,355,029 Paramount Pictures
10. The Green Hornet 5 $3,673,909 $92,405,961 Sony/Columbia
11. Le Rite 3 $3,252,360 $28,858,297 Warner Bros.
12. Le Flingueur 3 $3,202,921 $25,418,653 CBS Films
13. Fighter 10 $2,165,480 $85,632,024 Paramount Pictures
14. Black Swan 11 $2,122,555 $99,337,220 Fox Searchlight Pictures
15. Le Dilemme 5 $1,031,015 $47,635,695 Universal Pictures
16. Raiponce 12 $813,849 $193,304,696 Walt Disney Pictures
17. Yogi l’ours 9 $770,038 $96,618,279 Warner Bros.
18. Blue Valentine 7 $585,508 $8,211,610 The Weinstein Company
19. Biutiful 3 $580,245 $2,263,341
20. 127 heures 15 $559,094 $16,845,896 Fox Searchlight Pictures
21. Tron l’héritage 9 $530,000 $169,730,000 Walt Disney Pictures

Aux Etats Unis, Tron l’héritage est au coude à coude avec True Grit et un peu derrière Raiponce. Notez que Justin Bieber est plutôt bien placé (OMG!).

Source allociné.

tron1

Il y a beaucoup d’explications à ce phénomène.

// Trop de communication sur tout sauf sur le scénario de TRON!

Je crois à l’excellence en terme de communication. Parfois mal dirigée, celle de TRON est orientée sur 4 parties :

– Daft Punk // je pense que vous êtes pas capable de me citer le nom de l’acteur principal (pas Jeff Bridges, mais le jeune, ceux qui me disent : « si, si je peux » sont de vilains tricheurs, merci Allociné!). En revanche, tous ou presque, savent que les 2 DJ de daft punk font une apparition en tant que guest-star dans le film. Chapeau niveau communication!

– Les effets spéciaux électriques// La course moto restera une des scènes les plus remarquables. Sûrement parodiée dans les prochains Scary Movie et consorts.

– Tron 1er du nom et Jeff bridges // Vous vous êtes surement rués vers les DVD du premier Tron (pour ne pas dire que vous l’avez téléchargé sur les réseaux Torrent!) et vous avez redécouvert les joies de l’époque 80″ties. Jeff BRIDGES jeune, les salles d’arcades, les termes technologiques qu’on comprenait encore, les effets spéciaux fait à la mano! Tron 1 restera culte, Tron 2 passera inaperçu, avant un Tron 3 ?

– Et Olivia Wilde // Numéro 13 (suivez un peu, dans Dr House) s’est vu placardée dans tous les abribus en 4×3 et se voit propulsée dans le monde du grand écran (petite apparition dans Alpha Dog au coté de Justin TIMBERLAKE) on la retrouvera dans le (meilleur?) cross-over jamais tenté de l’histoire du cinéma Cowboys Vs Aliens.

// Déception = tu fais mal à mon bouche à oreille

La pire des publicités qu’un produit/film peut avoir est la déception de l’expérience utilisateur/spectateur. Chacun d’entre vous a lu, vu, entendu une critique corrosive sur Tron L’héritage. Entre le scénario bancal et les termes de geek à tout bout de champs, la déception a vite laissé les sièges vides.

Je ne vous parle même pas de la 3D qui ne servait à rien.

// Produits dérivés dérivés dérivés dérivés dérivés …

Allez, je commence par les plus légitimes des goodies : CD BO Daft Punk, jeux vidéos.

Et maintenant les plus insolites : porte clé bearbrick, sac à dos, moto reproduite, jeux sur smartphone, gateaux, couverture de magazine, voitures, montres…

J’ai l’impression que bientôt on sortira des biberons Tron!

Bearbrick Daft Punk Tron

// Films de 1982 – 2011, une suite avec 19 ans plus tard ?

19 ans, c’est long, trop ? Un simple calcul permet de comprendre que la génération a changé. Les spectateurs n’ont pas suivi. Ceux qui ont vu, et accroché le wagon Tron en 1982 (vingtaine d’année à l’époque) ont maintenant 40/45 ans. Au pire, ils forcent leur enfant à aller le voir. Au mieux, c’est une nouvelle vague de spectateurs qui sont allés apprécier le film. J’en fais parti. Même si je ne lui accorde qu’un petit 11/20. J’en attends beaucoup de la suite… pas 19 ans plus tard, s’il vous plait!

// Conclusion

Bien sûr, certains d’entre nous ont préféré un cinéma plutôt qu’un match de foot type France/Brésil mais au final, nous nous ferons TRONifier, d’une façon ou d’une autre…