J’espère que vous avez passé un bon week end. Il a fait froid à Paris et le taux d’ensoleillement était à son plus bas (petite pointe de soleil samedi). Si je papotte météo, c’est que le rapport entre énérgie solaire et produits high tech devient étroit et que l’ensemble de l’industrie se tourne vers le fantasme de l’énergie solaire.

Pourtant en 2011, si tout le monde a déjà utilisé un produit solaire (si si, au minimum, vous avez utilisé une bonne vieille calculatrice casio solaire) le taux de personne, pouvant soutenir qu’un produit utilise pour principale source cette energie renouvelable, reste faible. Etat des lieux //

// FIABLE = FAIBLE

Il y a des produits comme ça qui fonctionnent, on ne sait comment! La demande énergétique doit être faible et la consommation également.

1. La bonne vielle calculette ultra simple + / – / ÷ / x, elle ne fait même pas la fonction « pourcentage ».

2. La Lampe torche/Porte clé lumineuse/Lampe de jardin. Soit tous les produits nécessitant une petite pile rechargeable et une led pour restituer la lumière.

3. Les gadgets qui bougent la tête de façon permanente. Vous en avez déjà vu en magasin et vous trouviez cela trop kawaiiii.

Ces produits fonctionnent car leur besoin énergétique est très faible. Ils ont fait leur preuve mais on aimerait que l’énergie solaire arrive dans des produits de plus gros calibre avec une utilité de plus grande envergure. Donc rappelez vous, en matière solaire / besoin faible = fiable.

// LES PRODUITS CATASTROPHES

Attention, si vous avez un de ces produits que je vais citer, une mésaventure vous pend au nez :

1. Le réveil solaire : vous avez une bonne excuse pour dire à votre boss que vous ne vous êtes pas réveillé ce matin.

2. La station météo solaire : c’est comme faire confiance les yeux fermés à Evelyne Dhéliat.

3. Le chargeur solaire : vous ne l’avez pas laissé suffisamment (ou trop) au soleil, la batterie haute capacité intégrée est déjà morte au bout de 2 cycles de charge.

4. Des panneaux solaire : c’était pour le crédit d’impot, avouez.

En général et pour aujourd’hui, le solaire dans le high tech est encore source de discorde : faible capacité de charge, sur-tension de la batterie, ensoleillement maximale pour peu d’efficacité ou encore fiabilité de conception. Les raisons qui ont fait que le solaire ne décolle pas sont les mêmes que celles pourquoi vous n’achetez pas un nouveau produit qui vient tout juste de sortir : vous attendez que la techno devienne mature.

// NOUVEL ELDORADO A VENIR

1. Le clavier Logitech solaire K750

clavier-logitech-k750

2. chargeur 2e génération 220W transportable

solaire-220w

3. Le smartphone solaire, un rêve.

solaire-puma

4. la voiture électrique solaire

Bon, elle existe pas encore, et c’est pas pour 2011 (il faudrait que les voitures electriques s’imposent de manière exponentielle) mais une fois installées, on peut rêver à une voiture solaire… pourquoi pas en 2017?

// HIGH TECH & SOLAIRE! le pari de cet été?

En 2011, le solaire revient pourtant à la mode. Ecologique, renouvelable et mobile, les nouveautés de cette année sont prometteuses, mais sauterez vous le pas ? Avez vous déjà un appareil solaire ?