Clint Eastwood le réalisateur, c’est : Mystic Ryver, Million Dollar Baby, les Lettres d’Iwo Jima l’Echange, Gran Torino et Invisctus. Alors lorsque ce monstre du cinéma sort Au-delà, les spectateurs se sont précipités dans les salles et w3sh y était.

Qu’en avons nous retenu ?

au-dela

L’histoire : 3 destins se croisent autour de la question « qu’y a t-il après la mort? ». George (Matt Damon, émouvant), un médium à la retraite, Marcus un jeune garçon à la recherche de réponse sur son cher frère indispensable à son existance et Marie (Cécile de France, notre petite française), une rescapée d’un tsunami métamorphosée à tout jamais, se croisent en quête de réponses. Une triangulation autour d’un réalisateur qui livre ici son premier film dit « européeen ».

Mon avis w3sh: Clint reste un papy productif et créatif. Il est étonnant de voir qu’à 79 ans, ce virtuose réussisse à nous livrer un film par an. Hélas, ce film d’un peu plus de 2 heures signe  le moins bon de sa carrière de réalisateur. Artistique et personnel, la vision de Clint Eastwood est optimiste. Le scénario dessert ces destinées d’une tristesse affligeante. Beaucoup trouveront ce film sans vie (c’est le cas de le dire) et surtout sans message propre apparent. Le jeu d’acteur est pauvre et les enchevêtrements trop organisés et donc prévisible. Il est temps qu’il se rattrape avec son prochain film sur J. Edgar Hoover, le créateur de FBI.

Au-delà : 10/20!