Microsoft a donc dévoilé cet après midi la toute dernière version de Microsoft Windows Mobile baptisée Windows Phone 7 Series. Pour une fois dans toute l’histoire du système d’exploitation de Microsoft, nous n’avons pas à faire à une évolution mais bien une révolution.

02-15-10winphone2

Le géant de Redmond est reparti de zéro ou presque, puisqu’il s’est basé sur le succès du Zune tout en s’inspirant il est vrai des idées commerciales de Apple (création d’un écosystème, fermeture du système…). Mais je dois avouer que c’est un choix audacieux et spectaculaire que l’on n’imaginait plus possible du côté de Redmond. Pour avoir été dans le secret de Microsoft depuis des années, à chaque fois que je revenais de Seattle (pour Mobius), j’étais toujours resté sur ma faim. Microsoft faisait du surplace et le succès des autres plateformes ne semblait pas le préoccuper plus que cela. Autant dire que la réaction d’aujourd’hui est complètement inattendue.

L’interface de Series 7 est complètement originale et si vous n’avez jamais joué avec un Zune HD (voir le test complet ici), elle sera vraiment une belle découverte pour vous. L’interface ne possède pas d’icônes, pas d’effets d’ombrage, pas de superflu, pas de fond d’écran, c’est ce qu’on appelle une expérience « Chromeless » comme le dit un designer Microsoft qui a travaillé sur le projet.

La vidéo ci-dessous devrait vous donner une belle idée de ce que je veux dire.

J’entend déjà certains utilisateurs qui vont parler de la fermeture de cette nouvelle plateforme alors que un des attraits de Windows Mobile était son ouverture et sa flexibilité. Cette ouverture a aussi marqué son lent déclin notamment face à l’iPhone, et de toute façon le Windows Mobile que vous connaissez (et que je déteste) ne disparaitra pas puisque les versions Windows Mobile 6.5.3 sont toujours la et toujours destinées à un public professionnel.

Windows Phone 7 Series est clairement destiné à un marché de masse… au marché de l’iPhone. Et en attendant les premières machines qui devraient arriver cet été (je pencherais plutôt pour Septembre), je reste emballé par ce nouveau choix technologique et j’ai envie de dire « Enfin!« .