Vous connaissez à  présent mon penchant pour le cinéma chez soi et pour les (plus ou moins) belles salles que des particuliers font construire chez eux parfois pour des sommes astronomiques. De ce que j’ai vu, il faut bien évidemment une salle dédiée: toile sur un mur, rangées de sièges ou grand canapé en face, rien de bien convivial en fin de compte, surtout si on veux taper la discute ou refaire le monde autour du film, avec une bière à  la main. Et voilà  que je tombe sur un certain Donny Hackett qui a fait construire son « salon » de cinéma.

Très conventionnel avec deux rangés de gros fauteuils en cuir, il suffit d’une pression sur un bouton pour que tout bascule. Les sièges avant se tournent et font face aux sièges arrières, façon grand salon. Un gros système de rotation motorisé est caché dans le sol et permet en quelque sorte de donner à  sa pièce la configuration idéal au bon moment.

Avec toutes ces astuces mises bout à  bout, je vais finir par la trouver ma salle idéale…