On vous a déjà  annoncé que Nintendo allait sortir un jeu de fitness courant 2008. Rien de nouveau donc me direz-vous. Sauf que j‘ai eu la chance de jouer à  une version démo, voici donc mes premières impressions sur ce nouvel ovni de Nintendo.

Pour jouer à  Wii Fitness (nom encore provisoire), il faut brancher la Wii Balance Board. C‘est une sorte de grosse balance qui calcule le poids que vous mettez dans chaque pied.

Si vous mettez plus de poids sur la jambe gauche vous pencherez à  gauche. Idem pour la jambe droite. De ce fait, elle interprète vos mouvements, connaà®t votre centre de gravité et peut vous dire si vous ne faites pas bien les exercices. Donc pour tester un peu, voir comment ça réagit on fait des exercices simples d‘équilibre : tenter de stabiliser un curseur dans un carré rien qu‘en trouvant le bon équilibre, ou encore casser des carrés en dirigeant une balle rien qu‘en bougeant le corps.

Et là  on se rend compte de deux choses : et d‘une c‘est franchement pas facile, et de deux, la sensibilité de la Wii Balance Board est vraiment remarquable. Un petit mouvement du bassin fera tout changer. C‘est vraiment impressionnant. Du coup quand on a compris le truc, on peut se lancer à  faire des exercices de fitness. On suit les instructions d‘une madame (une vraie madame en collant et tout) qui fait les gestes à  reproduire. On peut aussi faire des exercices de Yoga. Le principe est le même, on suit ce que fait la coatch. Un point rouge symbolise la réussite de votre figure et la maà®trise de votre équilibre : il faut qu‘il reste dans une zone précise pour que le mouvement soit validé. Il est possible de suivre l‘évolution de son Indice de Masse Corporelle (IMC) que le logiciel va calculer en fonction du poids et de la taille du joueur. On peut donc imaginer un suivi journalier du logiciel qui adaptera la difficulté des exercices en fonction de l‘aptitude du joueur (un peu à  la manière de L‘entraà®nement Cérébral sur DS).

Ensuite il y a les mini-jeux : le côté fun du jeu. C‘est comme Wii Sports mais tu joues avec ton corps (et aussi avec ton personnage Mii). J‘ai essayé le hula-hoop : rattraper les cerceaux qui sont lancé et les faire tourner autour de soi avec des mouvements de bassin. Gardien de football : arrêter les ballons avec la tête mais éviter les chaussures et les pandas (oui c‘est japonais).

Le saut à  ski : bien accroupi et quand on est au bout de la piste on se redresse le plus vite et droit possible pour faire le saut le plus long (on ne saute pas, ça coà»te cher la technologie !). Et plus calme, je jeu de patience et équilibre : mettre une bille dans un trou sur un plateau de jeu que l‘on contrôle avec ses pieds…

Donc ma première impression a vraiment été excellente, même avec une version démo de 8 exercices seulement. La version définitive de Wii Fitness comprendra plus de 40 types d‘exercices différents. Ce jeu est un bon équilibre entre un programme de fitness pour celles et ceux qui veulent faire des exercices à  la maison (c‘est personnalisé et c‘est moins kitch qu‘une cassette de Claudia Schiffer… ou pire…de Tiburce de la Star Ac‘ !) et des jeux franchement drôles à  faire entre potes.

Wii Fitness sera vendu avec la Wii Balance Board (ça c‘est une bonne nouvelle quand même..) entre 60 et 80 euros (vaut mieux tabler sur le haut de l‘échelle). Après avoir amener les filles à  jouer aux jeux vidéo, Nintendo a encore relevé un défi de taille : faire un jeu vidéo sur une préoccupation féminine accessible à  tous. Rien que pour cette performance je dis bravo ! Et puis pour la suite, on peut imaginer… la Wii Balance Board pourra peut être servir à  des jeux de surf, de skate… personne ne sait ce qui se passe dans la tête des développeurs de Nintendo…