Zeno montre à  quel point les expressions du visage et du regard peuvent transformer le regard que l’on porte sur les robots. Le lien émotionnel avec la machine devient fort. De tels robots pourraient nous accueillir à  l’entrée des magasins ou des halls d’immeubles?