C’est aussi ce que pense l’AFT (Athlètes For Transparency), à  quelques semaines du Tour de France, cette association souhaite mettre en avant et développer la communication autour des athlètes qui respectent les règles et l’éthique sportives.

On a souvent l’habitude de voir ou de parler des sportifs « dopés », parfois, on soupçonne les vainqueurs des compétitions. Pour aider les sportifs dits « propres » à  mieux se faire connaà®tre, l’AFT vient de lancer ce site http://www.athletesfortransparency.com .

Le Tour de France fait la Une, tous les ans pour des cas de dopages. Espérons que tous les cyclistes du peloton seront membres de ce groupe à  quelques semaines de cet événement populaire.
Pour les aider à  participer à  cette initiative, pourrions-nous imaginer ce postulat que tous ceux qui ne sont pas membre de l’AFT seraient « dopés »?

Une quarantaine d’athlètes sont inscrits dont Ladji Doucouré (Champion du Monde du 110 mètres haies). En étant membre de l’AFT, ils subissent des contrôles anti-dopages en toute transparence complémentaires à  tous ceux déjà  effectués par les fédérations.