Attention choc !

Voici le livre d’Iceberg Slim, Pimp. L’histoire est résumée dans le sous-titre, « Mémoire d’un maquereau ».

Robert Beck, qui se fait appeler Young Blood, est dans les années 40 un jeune black qui rêve de gloire et de fortune.

Père absent, mère dépassée, son éducation se fait dans la rue. Là  il va apprendre les règles de la prostitution, et toutes les ficelles pour devenir un « bon » mac. Devenu Iceberg Slim, célèbre mac, sa vie ne sera plus que violence, drogues, en passant par la case prison.

Dans ce livre coup de poing, le sexe et l’argent mènent le monde. L’écriture est crue, certaines scènes violentes, Iceberg n’a en effet rien voulu cacher de sa vie, il la livre ici sans aucune complaisance.

Le pire étant qu’on n’arrive même pas a détester ce jeune con qui veut devenir quelqu’un, toucher plein d’argent, et à  qui ça ne traverse pas l’esprit qu’il y a peut être d’autres moyens. Ou peut être que comme il le dit lui même il n’y a pas beaucoup d’autres solutions quand tu es noir et pauvre.

Souvent cruel, parfois drôle, mais toujours à  vif, Pimp est à  lire impérativement. Une lecture comme je les aime, parce qu’on en sort pas tout à  fait indemne…