C’était prévisible, largement prévisible avec les américains. Une class action vient d’être lancée aux USA contre Nintendo pour la fragilité du bracelet de sécurité de la Wii. C’est le cabinet d’avocats Green Welling LLP qui représentera les utilisateurs mécontents.

C’est franchement ridicule surtout quand on sait que Nintendo a envoyé gratuitement un bracelet de rechange (plus solide) aux acheteurs de sa console.

Via Kotaku