« Ceci n’est pas un clone…, c’est un cyclone ! ». Dès le début le ton est donné. La Déroute, c’est le détournement du catalogue la Redoute, version art contemporain.

L’artiste, Nicolas Simarik s’est lié avec l’association « Entrez sans Frapper » pour réaliser ce « catalogue », véritable incursion dans la vie d’un quartier Toulousain.

Le but étant évidement de montrer aux gens une image des quartiers différente que celle habituellement retransmise par les médias. A ce titre ce sont donc les habitants du quartier qui ont joués les mannequins, dans leur propre environnement.

Une initiative sympatique pour des photos assez réussies. La Déroute nous montre, avec humour, toute la richesse que l’on peut trouver dans ces quartiers. En bref c’est une joile victoire contre les préjugés.