L’organisation Greenpeace a sorti un classement des constructeurs électroniques basé sur leur politique globale à  éliminer les composants chimiques dangereux de leurs machines, et à  les recycler après que l’utilisateur finale ne s’en est débarassé.

Le finlandais Nokia arrive en tête de ce classement et Apple est le dernier de la classe.