Dans sa lutte contre les violences faites aux femmes, Amnesty a trouvé une nouvelle arme : « l’art posté ».
Enveloppes de toutes formes, objets habillés dans les règles de mail Art, à  l’occasion d’une exposition initié par l’association, des collégiens et des lycéens de France ont planché avec talent sur un sujet qui fait mal, celui de la violence contre les femmes. Bilan avec l’expo de 220 de ces courriers, « Art posté, postez pour elles ».
Original et très intéressant.