Les « People » peuvent générer pas mal de bonnes publicités pour un constructeur mais le retour de flamme est aussi possible. L’opérateur T-Mobile et le constructeur Danger Inc (qui porte bien son nom) en ont fait l’expérience avec l’histoire du smartphone SideKick de Paris Hilton qui s’est fait hacker.

Récemment c’est l’actrice américaine Lindsay Lohan (bien connue pour ses films pour les adolescents) qui s’est fait hacker le mot de passe de son SideKick. Le « hackeur » a pu ainsi envoyer des SMS désobligeants à  toute sa liste de contacts.

La mentalité de cette histoire? Ne jamais sponsoriser des actrices qui n’y connaissent rien en technologies 😉