Vingt ans déjà  que Coluche nous a quitté ! A cette occasion des livres et un coffret DVD de ses sketches lui rendent hommage. L‘occasion de se rappeler pourquoi il est toujours d‘actualité.

Si Les Restos du coeur ont imposé l‘image un peu lisse d‘un « pote », Coluche n’en était pas moins un « enfoiré » provocant, qui riait des Arabes, des Juifs, des Noirs, des pauvres. Une insolence bienvenue en ces temps consensuels.

Engagé, Coluche parlait également avec talent des racistes, des « chomistes » ou des immigrés. Il défendait « ceux qui ont l‘embarras du choix, enfin ceux qui ont pas le choix, qui ont surtout l‘embarras. » Une voix qu‘on aimerait bien entendre en ces temps d‘inégalité croissante.

Et même si personne ne le remplacera jamais, Coluche est toujours vivant, à  travers la nouvelle génération de comique. Même gouaille, même façon de buter sur les mots : Jamel est peut être un des plus proche héritier de Coluche. à‡a l‘aurait fait bien marrer de se réincarner en jeune Beur insolent.