mais, sans vouloir me vanter, il est rare que je descende ma poubelle (je le fais une fois par semaine, il n’y a pas de vide-ordure dans mon immeuble), sans qu’il y a ait une boà®te vide de … euh … comment est-ce que Julie les appelle déjà  … ah oui ! condoms. Donc entre le moment o๠je les sors de leur boite et le moment o๠la demoiselle se sert, il ne faut surtout, surtout pas (grands dieux non) que la demoiselle en question les voie, sous peine de tout faire capoter (ou au contraire d’accelérer les choses, mais ça, c’est une autre histoire).

Vous aurez devinez le sujet du billet: une pitite boite dans laquelle ranger vos imperméables le temps de les utiliser, voici l’objet: