J’ai toujours aimé le matos Toshiba. Un peu cher, mais superbe finition et haute qualité. Le géant nippon vient de marquer un grand coup dans le domaine de la projection. En effet, il est le premier fabricant au monde à  lancer un micro projecteur à  LED. La traditionnelle lampe de projecteur est remplacée par des LED – Light Emitting Diodes – dont la durée de vie est d‘environ 10.000 heures ! Cette nouvelle technologie permet un gain de place, une économie à  l‘usage, grâce à  la faible consommation électrique et à  sa durée de vie allongée, et un spectre colorimétrique plus étendu.

Ce nouveau concept de micro projecteur allie ainsi qualité de projection et facilité d‘utilisation et est l‘outil idéal pour les utilisateurs ayant un niveau d‘exigence élevé en terme de mobilité.

Disponible à  partir de février, le FF1 est le plus petit projecteur au monde : avec son format compact (135 x 55 x 100 mm), il pèse seulement 565 grammes, offre un contraste de 1500:1 et projette une image de 0,45 à  1,38 m pour une distance de projection 0,65 à  2m.

Ce projecteur prend en charge les formats vidéo habituels – NTSC, PAL, SECAM et HDTV (via la D-Sub 15 broche) – et les signaux informatiques VGA, SVGA, XGA, SXGA et UXGA. Les connecteurs disponibles en entrée et sortie sont la D-Sub 15 broches (PC et Vidéo composite), la S-Vidéo, l‘USB Type A, audio mini jack, et la prise casque. Les utilisateurs sauront apprécier la télécommande au format carte de crédit.

Le FF1 est disponible à  partir de février 06 et est commercialisé au prix de 999€ HT (prix public indicatif)

De la balle ou quoi?