Un long suspens, plutôt que suspense, marque ce film. Jodie Foster rayonne comme toujours, avec sa conviction palpable et son talent d’actrice, mais les ingrédients n’ont pas suffisamment mijoté. La conclusion s’amène abruptement après un long vol d’impatience.

Prise pour une folle, par l’équipe du vol Berlin-New York, on ne croà®t pas la disparition de sa jeune fille. On finit par découvrir le pot-aux-roses , après une longue attente qui tourne en rond. Jodie Foster interprète avec crédit la mère en panique. Des images léchées, une distribution considérable, la présence de deux hommes arabes dans l’avion et un rappel du 11 septembre 2001, une affiche évocatrice, tout le plan se tient. Quant au vol, sous basse pression, après Vol sous haute tension, quand-même pire que ce dernier, la recette semble déjà  éprouvée.

Loin du Silence des agneaux et de Taxi driver, il fait quand-même bon de revoir cette actrice, moins présente ces dernières années.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art