Faire revivre les monuments disparus par le passé, les souvenir enfouis, est propre à  l’homme et, de préférence, de l’homme des pays « riches »… mais c’est un autre débat.
Le projet du pont d’Avignon qui ne serait ainsi plus rompu au milieu du Rhône; Le Wall Trade Center transformé en mémorial pour les victimes du 11 septembre; les simultations vidéo de la BBC sur les dinosaures… Le fanstasme du voyage temporel est toujours présent, surtout quand il s’agà®t de rattrapper des catastrophes.
Comme c’est le cas avec la destruction des Buddhas de Bamyan en Afghanistan, détruits par les Talibans (comme la fierté féminine) sous le regard (quasi)impuissant des instances internationnales.
Mais courant 2007, les Buddhas devraient être de retour grâce à  l’artiste japonais Hiro Yamagata, qui, avec l’accord du gouvernement Afghan, va reproduire les buddhas sur les flancs de la montagne à  l’aide de rayons lasers fonctionnant pendant 2 heures après le coucher du soleil, 4 nuits par semaine.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Via Treehugger