Joss Whedon est un écrivain prolifique. Les gens le connaissent surtout pour ses séries télé telles que « Buffy The Vampire Slayer » ou « Angel », la nouvelle série des BD X-Men, mais peu savent qu’il a écrit également pour le cinéma, sur les films « Alien : Resurrection » et « Toy Story », entre autres.

« Serenity » est le premier film qu’il dirige, et réussi haut la main. Tiré de sa défunte série télé « Firefly », ce film réussi à  éviter le danger qu’on doit y être déjà  initié pour l’apprécier. Il prend le temps de mettre en place le monde et les personnages sans ennuyer les gens qui y sont déjà  familiers. Sa vision « découverte de l’ouest » de l’espace, o๠les planètes sont en cours de colonisation et o๠rien n’est simple (la scène d’atterrissage démontre bien la rudesse des voyage spatiaux, même dans le futur) a toujours été un point qui démarque cet univers des autres histoires de science-fiction.

Mais là  o๠Whedon excelle, c’est dans les personnages et le dialogue, et « Serenity » ne fait pas exception à  la règle. Le film est rempli de ces réparties qui font de Whedon un des auteurs américain sles plus agréables à  suivre.

Serenity est un bon western intergalactique bourré d’humour. Il ne gagnera jamais d’Oscar, mais il vous fera voyager dans votre tête pendant 2h… Et c’est déja bien.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art