Solid Snake, héros légendaire de la série des Metal Gear (Konami), se devait de figurer parmis les premiers titres de la PSP. C’est chose faite avec Metal Gear Acid.
L’accueil de ce nouvel opus m’a semblé plus que mitigé. La déception pointait largement son nez. Suffisament pour que je me penche en particulier sur ce jeu.
Il est vrai qu’après le carton du premier épisode sur PlayStation, Metal Gear Solid, le 2ème épisode avait particulièrement déçus les fans. Une éclaircie se présentera avec le 3ème volet.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Metal Gear Acid n’est pas une adaptation sur PSP de l’un de ses prédécesseurs. Et pour cause, les seuls points communs: les personnages et le scénario. Pour le reste, c’est radicalement différent. D’abord, MG Acid n’est pas un jeu d’action-infiltration classique, il s’agit en réalité d’un jeu de cartes-tactique. Un jeu en tour par tour o๠la décision de chaque action, chaque mouvement donne lieu à  réflexion.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Pour ma part, je trouve le principe très intéressant, et change de l’action classique. Par ailleurs, je trouve que le concept est tout à  fait adapté à  une console portable. Comme il n’est pas question de rapidité d’action, libre à  vous de jouer 2 minutes en attendant le bus, 5 minutes lors d’une pose clope, 20 minutes pendant les pubs avant le film… Le côté tactique a également de quoi plaire et apporte sa dose de nouveauté dans un style de jeu très répétitif.
En conclusion: Metal Gear Acid n’est pas un jeu d’action, il ne faut pas donc compter là -dessus. Par contre, pour les fans de la série, les clins d’oeil faits au différents protagonistes ne manqueront pas de plaire. Même si le rythme est plutôt lent et que le scénario n’a rien de nouveau, le côté jeu de cartes participe au renouvellement du genre. De quoi éveiller la curiosité avant de s’attacher aux nouvelles aventures de Solid Snake.