En plein coeur du célèbre triangle d’or et au beau milieu de la plus belle avenue du monde se dresse le VIP Room de Paris, discothèque crée par le charismatique Jean Roch en 2000. Une fois accueilli à  l‘entrée par Dany et ses deux costauds, rarement souriants, souvent désagréables, vous voici enfin dans ce haut lieu de la nuit Parisienne ou se pressent m‘as-tu vu, clubbeurs, personnalités, et noceurs en quête de compagnie.

VIP panoramique.jpg

Pourtant depuis quelques mois, le VIP est en perte de vitesse, la clientèle jusqu‘alors fidèle et présente tous les soirs se fait de plus en plus rare. En semaine, le VIP est quasiment vide (à  l‘exception des « Bubbles Parties » du mercredi organisé par mon ami Franck Roth, coucou Franck !), … Le week-end, la boite a du mal à  se remplir et à  écouler ses bouteilles toujours hors de prix (220 euros, jusqu’à  1000 euros pour les magnums de champagne). Fini la longue queue à  l‘entrée, la foule hurlant « Dany, Dany » en levant le bras, fini les pseudos stars se tortillant sur le dance floor, fini les bouteilles de champagne explosant au milieu du carré V.I.P, et selon certain, fini le VIP…

Le VIP serait il devenu Has Been ?

Fort de ce constat « officieux », la direction a annoncé la fermeture du club pour les mois d‘aoà»t et de septembre afin d‘organiser « les travaux les plus importants jamais réalisés dans un club Parisien », dixit Jean Roch. Selon les rumeurs, ce dernier aurait mis sur la table plusieurs millions d‘euros afin de transformer totalement le club et d‘en faire un endroit unique dans Paris : une salle en plus à  l‘étage, design revu, agencement totalement modifié, …

Pour le moment on ne sait pas si l‘équipe sera modifiée, mais une chose est sure, Jean Roch n‘a pas dit son dernier mot, et veut revenir au devant de la nuit Parisienne.