Situé au 6 avenue Marceau dans le 8eme arrondissement de Paris, derrière une lourde porte métallique se trouve un lieu unique, différent, aux antipodes du clubbing industriel, Le Baron. J‘ai décidé de vous parler de cet endroit, car selon moi il s‘agit non seulement de l’endroit le plus convoité de la capitale (non sans raison), mais surtout du dernier bar-boite agréable et détendu sur Paris. Vous pourrez m‘y trouver presque 3 fois par semaine entrain de siroter un Mojito ou une vodka sèche.

Ancien lieu de perdition Parisien pour hommes d‘affaires fortunés en quête d‘une compagne aussi belle que chère, le Baron a été repris en octobre 2004 par Lionel et l‘artiste André (célèbre aussi bien pour ses fresques dans le nouvel aéroport de Tokyo que pour ses fêtes « la Johnson ») qui font revivre cet ancien bar à  hôtesses pour V.I.P.

Aux platines, des amis DJ chauffant la minipiste de 8m², le jeudi au micro leurs copains chanteurs, aux bars et aux vestiaires des amis, ou simplement des gens souriant et sympas. Pour parfaire le tout, le barman vous concocte des cocktails comme vous les trouverez rarement ailleurs, à  base de fruits frais mixés… Pouvant accueillir au maximum 140 personnes, le Baron est plein tous les soirs de 00h à  6h du matin. Le tout dans un décor à  la David Lynch de cabaret décadent, avec moquette à  motifs et rideau à  paillettes.

On y croise le tout Paris bobo rive gauche, entre Frédéric Beigbeder, Romain Duris, Benoà®t Poher (le chanteur de Kyo), Emma DeCaune, mais aussi quelques égéries de la mode, ou quelques stars internationales comme dernièrement Leonardo Di Caprio, Benicio Del Toro, Sofia Coppola ou Bjà¶rk. La programmation musicale est vraiment originale: de Jacques Brel, à  Ray Charles, en passant par un bon vieux rock, ou un morceau de R&B plus récent (50, The Game). Vers la fin de la nuit, il arrive qu‘un client se mette au piano et entame un bon air de Jazz ou de Funk. L’esprit y est unique…

Sam le physionomiste vieille a ce que l‘entrée soit extrêmement filtrée tout en restant toujours courtois et accueillant, demandez à  un habitué de vous parrainer pour franchir le seuil.

lumieres.jpg